À toi le père dont la famille est complète, voici pourquoi tu devrais te faire couper le canal famille

scary man in bed

Ça y est, votre famille est complète. Après un, deux, trois ou quarante-huit p’tits, vous avez décidé que le compte y était et que le temps était venu de fermer la shop. Question de s’assurer de ne pas devoir rouvrir d’urgence, vous vous êtes assis à la table un bon soir pour déterminer de quelle façon vous vous assureriez de fermer les valves pour de bon. Pilule, stérilet, ligature des trompes, condom à répétition, tout y est passé mais tu as cru bon de t’abstenir de parler de l’intervention dont on ne doit pas prononcer le nom mais que ta blonde s’est fait un plaisir de te rappeler : la vasectomie, cette terrible intervention qui remet toute la virilité d’un homme en question.

On va se dire les vraies affaires : mon homme, un peu de courage calvaire. Voici les cinq bonnes raisons pour lesquelles tu devrais arrêter de niaiser et accepter de te faire couper le zwiz.

#1  C’est pas une opération à cœur ouvert

À toutes les fois que t’entends le mot « vasectomie », tu blêmis. Merci de bien vouloir te calmer. C’pas une opération à cœur ouvert, chose. Je comprends ben que tu envisages difficilement qu’on s’en prenne à ton précieux, mais on parle ici d’une anesthésie LOCALE, d’un petit coup de ciseaux réglé en dix minutes pis d’un sac de petits pois à maintenir sur ton propre sac une couple d’heures. Calme-toi la fatalité.

#2  Ça fait un bon gros quinze ans que ta blonde se bourre d’oestrogènes pis de progestérone

L’idéal, pour toi, ce serait que ta blonde recommence à prendre la pilule, l’anneau ou qu’elle se fasse poser un stérilet et c’est normal que ce soit la première chose qui te vient en tête; ça fait quinze ans que ce sont ce que toutes les filles que tu as rencontrées (ta blonde y compris) font; pourquoi ce serait soudainement à ton tour de veiller à votre contraception, t’sais ? J’espère qu’en relisant deux fois cette dernière phrase, tu comprendras très exactement pourquoi c’est à ton tour de faire ton boutte.

#3  La mère de tes p’tits me semble avoir fait assez de sacrifices pour te donner tes beaux enfants

Ta blonde est pognée avec un mou de ventre pour le reste de ses jours, elle a potentiellement les seins à terre et une trâlée de vergetures pour lui décorer le ventre. Qu’on se comprenne bien; elle ne s’en plaint pas (bon OK, une fois de temps en temps peut-être). Mais des fois, en la regardant, en pensant à tous les sacrifices physiques qu’elle a faits pour te donner une famille, t’envisages pas qu’un dix minutes en dessous d’un bistouri pourrait être une bonne façon de lui rendre la pareille ?

#4  Tu vas bander encore, ta virilité a rien à voir avec le contenu de ton sperme

Au risque de t’apprendre quelque chose de tout à fait incroyable, le principe d’une vasectomie n’est pas de te couper le pénis; tout ce que ça implique, c’est de couper un canal de la grosseur d’une FOURMI pour que les spermatozoïdes ne finissent plus jamais dans l’utérus de ta douce. Ou sur son ventre. Ou dans ses cheveux. C’est selon. Ça vous appartient. Bref, tu vas encore bander comme un cheval et ta virilité ne sera pas atteinte par cette intervention-là. En fait, pour être ben honnête, je trouve que ta virilité est beaucoup plus atteinte quand tu refuses de le faire parce que t’as la chienne.

#5  C’t’une maudite belle preuve d’amour pis de reconnaissance

Eh oui. Chacun fait son bout. Pis le jour où tu te fais vasectomiser, ce que tu dis à ta blonde sans même avoir à parler, c’est : « Merci pour tout ce que tu as fait pour nous depuis des années. Merci d’avoir pris la pilule puis d’avoir porté nos enfants et les avoir mis au monde. Maintenant, ça me fait plaisir de faire mon bout de chemin. »

logo parfaite maman cinglante

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *