Arrête de traiter ton homme comme un pantin

mother mad at father

L’amour, c’est imparfait, c’est bien vrai. Les temps sont durs et ton couple se fait vieux ou durable, appelle-ça comme tu veux. Peu importe tes raisons ma chère, j’aimerais te dire que tu dépasses souvent les bornes en ce qui concerne le respect de ton amoureux.

Tu l’apostrophes devant vos amis, tu commentes son apparence physique, tu dénigres ses choix vestimentaires et tu critiques son talent culinaire. Je me demande pourquoi il reste avec toi, car bien honnêtement souvent tu ne le mérites pas. Quand je te vois lui manquer de respect ainsi et conserver son amour, je t’en veux profondément. Quand je te vois le rabaisser pour te prouver et ainsi conserver son affection, je suis jalouse. Quand je te vois le critiquer alors qu’il se démène pour te satisfaire comme une princesse, je ne comprends pas en quoi tu mérites plus un amoureux que moi.

Je t’ai croisée samedi dernier dans les salles d’essayage. Il t’attendait patiemment. Il semblait un peu maladroit dans ses arguments et sûrement qu’il n’avait pas envie d’être là, mais il y était. Puis tu l’as insulté, plusieurs fois. Tu as été condescendante et méchante. Au supermarché, tu critiquais son amour pour les croustilles et son maudit hockey. Tu insinuais qu’il mangeait mal et que tu le trouvais moins beau qu’avant. Pardon? Ose-t-il critiquer tes choix bio, ton tour de taille et ton trip de chocolat? Tu te permets tellement. Tu te permets trop tant qu’à moi.

Aucun homme n’aime se faire dire qu’il a pris de la bedaine tout comme aucune femme n’aime se faire dire qu’elle a pris du poids. Ça me semble logique, chacun pour soi. Cesse de lui proposer des crèmes, de lui imposer un rasage, une diète : CE N’EST PAS TON CORPS! En devenant sa blonde, tu n’as pas hérité du droit de gérer son apparence ni ses envies d’ailleurs.

J’essaie de comprendre pour quelles raisons tu aimes le rabaisser en public. Tu l’as choisi, tu l’aimes je crois, alors dis-moi. Tu crois pouvoir le garder en rabaissant son estime, mais tu te trompes.

Si tu ne l’aimes pas, quitte-le. Si chaque critique pouvait faire pencher la balance de votre couple, dis-moi qui tomberait en premier? C’est vraiment ce que tu souhaites, rester seule sur la balance?

Tu me parles sur ton heure de dîner de ta phobie des petites débarbouillettes mal pliées, de sa façon de ranger le linge du bébé qui t’exaspère et de sa manie trop écœurante de laisser des poils orphelins après son rasage sur le bord de l’évier. Clairement tu n’as pas été au Viêt Nam madame pour chialer pour si peu. Tu vis dans une tour de bébelles superficielles et tu ne sais plus ce qui est important. Tu oublies l’essentiel : il le fait! Il plie, il range, il se rase. As-tu idée du nombre de mecs qui ne font rien de tout cela? Si tu étais monoparentale, tu ferais tout cela comme un grande, à ta façon! Tu penses vraiment que ce n’est pas plus long de le faire comme toi? Tu voudrais être fière de lui, mais tu n’es pas sa mère. La durée de vie d’une débarbouillette dans le placard est de quelques jours. Qui ira voir dans votre armoire pour apprécier son talent? Tu pourrais peut-être dormir sur le divan pendant qu’il plie les serviettes en regardant son hockey et serre sa Tour de Pise avant le bain des enfants. Pense à toi pour une fois et lâche prise.

Tu ne m’aimeras pas du tout, mais personnellement j’apprécie ton amoureux et dis-toi bien que s’il te quitte, je serai la première en liste pour apprécier ses brochettes légèrement brûlées, sa petite bedaine de quarantaine, ses débarbouillettes mal pliées et sa fougue pour faire l’amour alors que toi, tu préfères te reposer. Je vois d’ici ta grimace, alors je vais en rajouter. Je le louerais bien ton amoureux, pour aller magasiner. Je le remercierais de sa patience et je lui offrirais un petit dessert sucré pendant sa partie de hockey. Tu penses que je suis soumise ou dépendante, sans valeurs fondamentales ou juste une croqueuse d’hommes?

Rassure-toi, je ne suis pas une voleuse d’hommes et je ne briserai jamais ton couple et encore moins ta famille, mais il y a une limite à la solidarité féminine quand tu abuses ainsi de son amour par ton power trip. J’ai eu envie de te le crier dans l’allée du supermarché ou en revenant de ce souper, mais j’ai préféré te l’écrire pour ne pas que tu imagines que je veux juste te voler ton punching bag. Donc, si tu ne veux ne pas le retrouver dans mes bras quand il te quittera avec sa valise d’estime piétinée par la seule femme qu’il a tant aimée, essaie d’apprécier.

J’avais besoin de te rappeler que le respect ça se partage et que la perfection ça divise. Pourquoi ne pas en discuter avec lui autour de ses petites brochettes brûlées accompagnées de son vin préféré, pour une fois que c’est lui qui choisit!

Natacha Lahaie
NATACHA LAHAIE

10 thoughts on “Arrête de traiter ton homme comme un pantin

  1. P . Senecal Répondre

    Wow!! Je me devais d’écrire un commentaire ici, car les femmes qui comprennent tout ce que tu a écrit sont plutôt rare!!

    Merci pour ce texte, qui permet au hommes qui cherche encore l’amour sincère, de croire que les femmes compréhensive et respectueuse des  »bon gars » , ca existe!

    J’ai moi même, après avoir vécu trop longtemps avec ce genre de femmes que tu décrit, trouver une merveilleuse femme, qui apprécie tout l’amour et le respect que je lui porte, et de ca, je vis le parfait bonheur depuis bientôt 8 ans! (…et qui durera probablement toute ma vie encore! )

    1. Natcha Lahaie - auteure Répondre

      Monsieur Senecal, avouez que c’est merveilleux de retrouver un amour respectueux après avoir connu la dénigration!
      Merci pour votre message et longue vie à votre couple 🙂

  2. Luprich isabelle Répondre

    Bien dit et bien envoyé. Moi, j’apprecierais un époux comme ça. Ce n’est pas un tapis sur lequel on peut s’essuyer les pieds. Ni une une peluche qu’on laisse au rebu. Alors montre ton attachement respecte ses petites attentions et aime le pour lui et pas pour celui que tu voudrais qu’il soit. Isabelle..

    1. Pierre Vachon Répondre

      la maladie mentale dont cette femme souffre ne se soigne pas.C’est une perverse narcissique qui prend plaisir à rabaisser les autres pour remonter une estime de soi très faible.cette nounoune ne changera jamais,car elle ne se remettra jamais en question,car elle en es incapable.

  3. Lysiane Répondre

    Malheureusement, les femmes qui agissent ainsi ont un sacré problème d’amour-propre…
    Bon texte!

  4. Pierre Vachon Répondre

    Tiens,une femme intelligente qui dénonce une perverse narcissique qui ne cessent de dénigrer son punching bag comme tu dit.J’ai une question pour toi Nathasha.Pourquoi es tu amie avec une femme méchante et idiote comme elle!!!Tu vaut plus que çà,et lui aussi!!!

  5. Whatever Répondre

    Merci. Je T’aime.

  6. Suzie Piché Répondre

    C’est vrai que ça arrive souvent. Mais vous savez quoi ? J’en voudrais pas de cet homme. Pourquoi ? Parce qu’il se laisse traiter de cette façon ! Il sera amer envers les femmes par la suite et la prochaine paiera pour la précédente. Si il s’était respecté, il serait quand même capable de faire encore confiance après une rupture.

  7. Jeremie Perron Répondre

  8. Louis-Philip Répondre

    Wow!!! J’ai tellement été dans ce type de relation où je voulais être le gars parfait donc je me laissais dénigrer car rien de ce que je faisais n’était correct! Pourtant j’en faisais mais pas a son goût! Mais bon dénigrer c’est facile! De plus ne pas oser dire ce que l’on veut parce que l’on voudrait tellement que son chum devine…. on est humain on pense a plein de chose! On est pas tous né avec un don de devin….

    Tk bravo pour ce texte! Qui j’e En fera réfléchir plus d’un et d’une!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *