Chéri, on se prend pour acquis pis c’est pas une mauvaise chose en soi

couple sleeping in couch

De nos jours, on dirait que le démon d’un couple, c’est de se prendre pour acquis; c’est péjoratif, c’est laid, pis à écouter tout le monde, c’est la pire chose qui pourrait nous arriver.

Mais chéri, je pense qu’on se prend pour acquis, pis je vois rien de mal là-dedans.

Dans ma tête à moi, prendre pour acquis, c’est considérer quelque chose comme étant certain et ne pas le remettre en question. À mon sens, quand tu te prends pour acquis, c’est que tu as confiance en l’autre et en l’amour qu’il te porte : quand il sort seul avec ses chums, tu passes pas ta soirée à te dire qu’il pourrait partir avec une autre à tout moment, et quand tu le pognes à regarder une autre fille, tu te sens pas en danger.

Ce que tu prends pour acquis, en fait, c’est l’amour que vous vous portez : c’est comme une évidence, un fait vérifiable; vous vous aimez, c’est tout. Il peut rien arriver de SI grave que ça si vous vous avez l’un l’autre.

Prendre l’autre pour acquis, c’est avoir confiance en la solidité de sa relation. C’est ne pas avoir peur de se montrer vulnérable ni de se montrer sous son moins bon jour. C’est se permettre d’être soi-même plutôt qu’en représentation d’une image léchée de soi-même. C’est ne pas avoir peur d’être rejetée ou jugée. C’est être acceptée pour qui on est, telle quelle, sans compromis.

Pis ça, je trouve ça beau pis je comprends pas pourquoi on cherche à fuir ça? Parce que « se prendre pour acquis » rime avec « routine, quotidien et habitude »? Ouin, pis?

L’amour, c’est pas juste les feux d’artifices, les papillons dans le ventre et les textos coquins. C’est pas juste les soupers au resto, les voyages dans le Sud et les cadeaux pour aucune raison. C’est aussi la routine, le quotidien et l’habitude. C’est se trouver cutes à 6h00 du matin devant le toaster, les yeux encore un peu collés. C’est s’aimer pareil après une chicane démesurée sur la façon de plier les débarbouillettes. C’est prendre une seconde pour se coller, entre le ramassage de la vaisselle du souper et le bain des p’tits, malgré la broue dans le toupet et la fatigue accumulée.

Se prendre pour acquis, c’est avoir la certitude que l’autre sera à la maison le soir quand on rentrera. C’est avoir l’assurance qu’on aura quelqu’un sur qui coller nos pieds gelés le soir en se couchant. Mais c’est surtout savoir que l’autre sera là pour nous, no matter what.

Pis avoir cette certitude-là, c’est loin d’être la pire chose qui pourrait nous arriver.

Audrey Gauthier
AUDREY GAUTHIER

Une réflexion sur “Chéri, on se prend pour acquis pis c’est pas une mauvaise chose en soi

  1. […] En réponse à Chéri, on se prend pour acquis pis c’est pas une mauvaise chose en soi publié le ... parfaitemamancinglante.com/2018/04/17/cheri-promets-moi-quon-ne-se-prendra-jamais-pour-acquis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *