Le côté givré de ton quotidien de mère en 3 points

mother sleeping with baby

Oui, l’hiver est long. Non, les p’tits dorment pas bien. Pis il y a bien une centaine d’autres patentes qui t’énervent pis qui te dépriment au plus haut point. T’as pas encore pensé te pitcher en bas du pont pour ces pacotilles (heureusement),  mais mettons que tu vois tout en noir pis que t’aurais besoin d’un remontant sans être obligée de dévaliser le Tim Hortons ou la S.A.Q.

Parce que je suis une éternelle optimiste pis que je sniffe ta déprime saisonnière jusque chez moi, j’ai pris sur moi de te prouver que la vie c’est comme un Mini Wheat : elle a un côté plate, mais si tu la vires de bord, tu verras son p’tit côté givré pis pas mal plus l’fun. Donc, ne reculant devant rien, je t’ai concocté une liste d’irritants avec un côté givré à te rappeler pour arriver à voir les petits bonheurs qui parsèment ton quotidien.

#1 La fatigue

Depuis que tu as mis bas, tu es en carence de sommeil plus ou moins élevée. Sache que tu n’es pas la seule. Causes possibles :  tes p’tits se lèvent à la barre du jour et/ou sont pas couchables; tu trouves donc ben que ta charge mentale est lourdeeeeee pis t’en finis pu de ramper de tâche ménagère en tâche ménagère; toute la maisonnée tousse/renifle/vomit/a des poux/virus quelconque.

Côté givré : Tu choisis de lâcher prise, de ra-len-tir, de te permettre du repos et pourquoi pas un breuvage chaud avec une couverture dans le divan? On se fait des câlins en famille – faut en profiter pendant que ça passe.

#2 La « mauvaise » température

Que ce soit l’été ou l’hiver, il fait soit trop chaud ou trop froid. Du moins, c’est ce que tu perçois. Tu as l’impression (justifiée par plusieurs de tes consoeurs!) que Mère Nature est contre les mamans, que les kids sont jamais heureux dehors pis que ça prend toujours une éternité les préparer pour sortir. C’est ben simple : t’es brûlée avant même d’avoir mis le gros orteil dehors.

Côté givré : Bien habillée, la famille peut enjoyer tout type de température. Retrouve ton cœur d’enfant et va jouer dehors! Tu t’amuseras peut-être bien plus que tu penses. Seule ou en famille, l’air frais fera assurément du bien à ton moral.

#3 La routine

Toutes les mamans savent que nous n’y échappons pas : les allers-retours à l’école/ la garderie/ activités diverses, les repas, les devoirs, les bains, le dodo, les lunchs… Ça te pèse, c’est lourd, pis ça revient à tous les jours – ou presque. Tu trouves ça déprimant et tu entonnes une récurrente complainte digne du phoque en Alaska.

Côté givré : Vois la routine comme un filet de sécurité pour ta marmaille, ainsi que la confirmation que tu fais une mosus de belle job de maman. Mets de la musique, fais-le avec un drink, implique tes enfants – il n’en tient qu’à toi de rendre ça agréable!

Les jours gris sont tout aussi roses. La fatigue, le bruit ambiant, la température, les microbes, la routine sont des irritants, je suis d’accord avec toi. Mais pourquoi ne pas tenir la main de tes enfants très fort et  souffler vers le ciel pour faire avancer ces « nuages » plus rapidement? Je te promets que chaque minute de ta journée a deux côtés. Rappelle-toi que c’est toi qui choisis lequel regarder!

Lysiane Beaubien
LYSIANE BEAUBIEN

Une réflexion sur “Le côté givré de ton quotidien de mère en 3 points

  1. SOnia Danse prénatale Répondre

    Comme c’est vrai et juste ! Merci pour ce très bel article 🙂
    Parfois, la patience nous manque , on est exténuée… J’ai mis en place des petites techniques pour tenter de rester Zen .
    Les voici :https://danse-prenatale.com/les-astuces-pour-rester-zen-avec-ses-enfants/

    Sonia Danse prénatale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *