Les 5 types de mamans sur les groupes Facebook de maternité

unhappy baby computer

Ah! les fameux groupes de mamans sur Facebook! Parlons-en! C’est la nouvelle tendance pour trouver un peu de soutien ou pour se divertir entre deux changements de couches. J’ai eu la joie d’en explorer plusieurs depuis que j’ai fait mon apparition dans le merveilleux monde de la maternité. Voici ce que ça donne quand on se met à les décortiquer.

#1  La Ti-Joe « connaisseuse »

Elle, c’est celle qui commente pour redorer son estime personnelle. On pourrait croire qu’elle conseille dans le but d’aider réellement les autres, mais son intérêt principal est de démontrer aux autres qu’elle, elle en connaît des choses! Elle sait toujours tout, mieux que tout le monde et on la reconnaît habituellement à son attitude condescendante. Elle, c’est définitivement LA meilleure maman du monde et LA manière de faire, c’est elle qui l’a.

#2  La frustrée

La frustrée, c’est celle qui a passé une mauvaise journée (ou une mauvaise année). Elle utilise les publications des autres pour se défouler et sortir le méchant. Ses commentaires contiennent souvent une attaque directe ou indirecte envers l’auteure de la publication ou les autres personnes qui ont commenté, dans le but de déclencher la troisième guerre mondiale version Facebook.

#3  Aurore

Aurore cherche la pitié. Elle veut montrer aux autres qu’ELLE, elle a vécu pire et qu’elles n’ont pas à se plaindre. Peu importe le sujet, elle, elle a toujours une histoire personnelle pire à raconter que ce qu’a vécu l’auteure de la publication.

#4  Mère Teresa

Celles-là, elles sont plus rares, mais il y en a quelques-unes. Ce sont celles qui cherchent à faire leur B.A. de la journée en consolant, conseillant et en réconfortant les autres mamans dans le besoin, sans rien attendre en retour. Heureusement qu’elles existent, car c’est sur elles que repose l’espoir d’un réel soutien dans les groupes de mamans!

#5  Le nombril

C’est celle qui s‘imagine que tout le monde la connaît et connaît son histoire par coeur… Comme si nos vies tournaient autour de la sienne ou dudit groupe Facebook. Elle, lorsqu’elle écrit une publication, ça ressemble à : « J’ai essayé ce que vous m’avez dit le mois passé, mais Germain fait encore pipi au lit, des idées? » Premièrement, tu te demandes “‘Mais qui est Germain?” Parce qu’on s’entend que si Germain est ton kid de trois ans, il est fort probable que le conseil ne sera pas le même que si tu me dis que c’est ton préado de onze ans ou encore, ton “chum” de trente-cinq ans (Quoi? On ne sait jamais…)! Et puis qu’est-ce qu’on a bien pu te dire le mois passé? Parce que excuse-moi, mais depuis le mois passé j’ai répondu à mille deux cent soixante-quatre publications provenant de neuf cent quatre-vingt-six personnes différentes (à peu près)… Alors pardonne-moi si j’ai le culot de ne pas me rappeler de quoi tu parles, mais ma mémoire d’éléphant a des limites.

Alors, vous vous reconnaissez?

Miss Sin
MISS SIN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *