Merci de me soutenir dans ma maternité

two women and one baby

À toi, la mamie de mes enfants, merci de ton soutien. Merci de les gâter à un niveau qui n’est pas accessible pour moi, de leur donner la petite touche magique de mamie. Quand je vois leurs regards s’illuminer quand je leur dis qu’ils vont chez toi, je me rends compte à quel point ils sont chanceux (et moi aussi) de te compter dans notre entourage. Merci de te préoccuper de leur bien-être et de les entourer avec assez d’amour pour une douzaine.

À toi, ma meilleure amie, merci de ton soutien. Merci de me ramasser à la petite cuillère quand mon couple est fragile, de me surprendre avec tes judicieux conseils et de me permettre de m’amuser comme avant. Parfois, j’ai peur que tu te tannes de mes histoires d’obstinage avec un mini-ado de quatre ans ou que tu m’oublies quand je disparais dans les vapes pendant la saison de la grippe. Je sais que les jeunes morveux, c’est pas ta tasse de thé, mais jamais tu me fais sentir qu’ils sont de trop.

À toi, l’éducatrice de mon petit mousse, merci de ton soutien. Merci de me rappeler (PLUSIEURS FOIS) les dates des activités, de prendre les précautions concernant ses intolérances et d’avoir enfin réussi à lui faire comprendre comment utiliser la cuillère. Je reconnais que tu passes autant, si ce n’est pas plus, de temps avec mon précieux. L’apport que tu as à son éducation est indéniable et grâce à toi aussi, il devient un magnifique grand garçon. Merci de replacer ses crises de bacon, guérir ses bobos et lui apprendre autant à être doux avec les amis que réciter son alphabet.

À toi, le parrain de mon fils, merci de ton soutien. Merci de faire des efforts constants pour garder un lien solide et vrai avec ton filleul. Merci de lui apprendre toutes sortes de niaiseries (même celles que je n’approuve peut-être pas) et d’être une personne-ressource pour lui, quelqu’un sur qui il peut compter. Ton impact sur lui est immanquable : nous n’avons qu’à mentionner ton nom pour voir un sourire traverser son visage. Merci de prendre du temps pour lui malgré ton horaire chargé.

À toi, mon aide extérieure, merci de ton soutien. Merci du ménage impeccable que tu viens faire chez moi chaque semaine. Tu n’as même pas idée à quel point ça me soulage de retourner chez moi et d’entrer dans une maison propre. Merci de nous dépanner si souvent pour garder nos cocos autant parce qu’ils sont malades que pour une sortie d’amoureux grandement méritée. Tu nous aides tellement à passer au travers de nos nombreuses tempêtes.

À vous, je ne le dis pas souvent, mais j’apprécie votre aide. Vous soulagez une partie de la pression sur mes épaules de maman grâce à votre présence rassurante. Vous êtes la petite coche de plus qui me permet de dormir tranquille la nuit, en sachant que vous êtes tous là avec moi à veiller sur mes amours. Vous rendez tous, à votre façon, notre vie plus spéciale.

Merci pour tout.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *