Chers parents cachés derrière vos Wayne Gretzky

parents look at kids playing hockey

Chers parents cachés derrière vos Wayne Gretzky,

Nous sommes à une époque de performance et de réalisation de soi, mais la vie ne sera pas toujours faite de victoires; elle sera malheureusement ponctuée de défaites et je préfère vous avertir tout de suite afin que vous cessiez de vous rendre ridicules en mettant une pression inutile sur vos victimes enfants.

Le fait que vos enfants fassent du sport de compétition est pour vous une victoire en soi; celle de les voir atteindre un niveau si prestigieux que d’autres n’atteindront jamais. Vous vous pétez la cravate au bureau, enfin partout où vous passez. Vous n’êtes pas conscients, vous êtes obnubilés par le succès de vos enfants et finalement, vous nous tapez un peu, je dis juste un peu, sur les nerfs à nous, les autres parents.

Vous embarquez là-dedans avec vos enfants les yeux fermés, les poings en l’air. Vous signez les contrats aveuglément, pour un ou des enfants de votre fratrie, car qui dit fratrie dit que petit frère ou petite sœur suivra les traces de plus grands que lui.

Vous instagrammez, vous facebookez, vous twittez les victoires, les sourires, les exploits, vous voulez que le monde entier sache que vos petits sont des champions au détriment de leurs sentiments. Justement qu’en est-il de leurs sentiments, leurs déceptions, leurs frustrations ? Vous ne laissez plus place à leur imagination et leur créativité, obsédés par les victoires à remporter.

Votre famille tourne autour du champion; les autres ne sont pas forcément oubliés, mais juste relégués au second plan sans qu’on le veuille. La fratrie se compare entre elle à grands coups de larmes et de sous-estimation de soi.

Un bon matin où tout partira en vrille, il vous faudra gérer le tout. Il vous faudra garder le noyau familial intact, la valorisation ne passe pas juste par les performances. Les enfants sont tous des gagnants, ils le perçoivent juste différemment de vous, ils se comparent, ils se sentent nuls.

Qu’allez-vous faire ? Laissez-les être des enfants, accompagnez-les dans la victoire comme la défaite, vous en formerez des champions de la vie.

La Collaboratrice dans l'Ombre
LA COLLABORATRICE DANS L'OMBRE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *