Ton congé de maternité : 6 astuces pour survivre à ton retour au travail

mother going to work

Cinquante semaines de congé de maternité, ça passe plus vite que tu le penses. Alors que tu vis dans une bulle durant ce temps-là; le retour au travail va te la péter solide. Pour que la maisonnée et toi puissiez moins stresser, voici quelques suggestions pour amorcer ce grand changement en douceur.

#1  Fais du ménage avant, le plus possible

Ton bébé est en intégration à la garderie et, pour t’empêcher d’aller le chercher après une heure de séparation, tiens-toi occupée. Par exemple, lave ton poêle, ton frigo et tes armoires là, là maintenant. Quand tu vas travailler quarante heures par semaine, tes week-ends vont devenir très précieux. Je te le dis tout de suite, ça ne te tentera pas de passer ton samedi après-midi à quatre pattes à frotter les traces de sauce sur tes armoires blanches pendant que les p’tits hurlent qu’ils ont faim. Fais-le maintenant.

#2  Fais de la bouffe comme si tu nourrissais l’armée canadienne

Ton gros congélateur qui prend trop de place va devenir ton allié. Durant la dernière semaine de congé, fais de la bouffe comme si ta vie en dépendait (en fait, ta santé mentale en dépend vraiment). Pâté chinois, spaghetti, chili, … dis-toi que pas mal tout se congèle. Va acheter plein de plats en plastique, tu vas en avoir besoin.

#3  Deviens quelqu’un d’organisé

Chaque week-end, planifie ce que vous allez manger chaque jour de la semaine. Les repas de début de semaine devraient contenir les produits frais de l’épicerie que tu auras faite en conséquence. T’sais, si tu sais que le mercredi est une longue journée parce que ton grand a du karaté, sors un de tes plats congelés. Aussi, une journée par mois, t’envoies les enfants chez les beaux-parents et tu fais de la popote. Le soir, sors les vêtements que tu vas mettre le lendemain. Fais la vaisselle tout de suite, si tu as le temps. Et, le classique, sois prête avant de lever les enfants pour la journée.

#4  Profite de tes avantages et ose demander

Ton conjoint et toi n’avez pas de dettes et vous faites un bon salaire? Pourquoi ne pas couper dans des bébelles pour vous payer une femme de ménage, même si ce ne serait qu’une fois aux deux semaines? Ta job t’offre de faire quatre jours par semaine? Prends-le pour le moment afin de bien t’adapter au retour. T’as jamais osé demander si tu pouvais travailler de la maison quelques jours par semaine? Ose. Tu ne le sauras jamais si tu ne le demandes pas.

#5  Fais de la place au chaos et à l’erreur

Je te le dis tout de suite, y’a des jours où ça n’ira pas. Des jours où tu vas arriver en retard à cause du trafic. Des jours où ton kid ne voudra pas coopérer et pleurer ton départ. Des jours où tu vas oublier de sortir le plat congelé pour le souper. Des jours où tu vas devoir pelleter à six heures du matin pour dégager ton char. Des jours où la maison sera un bordel. Pour ces jours-là, garde-toi de l’argent liquide pour commander de la pizza, achète des chaussettes et mets-les pour ne pas à avoir à marcher sur les miettes et utilise une de tes journées de maladie que tu as en banque. Et tout le monde reste collé-collé en pyjama.

#6  Profite de ton p’tit

Je sais que des fois, t’as hâte de revoir tes super collègues. Je sais aussi que ça peut être lourd à la maison, toute seule, avec un bébé. Mais profite de chaque petit moment en famille. Profite de ce cocon que le congé de maternité t’offre. Parce que tout finit par finir.

Courage, maman! Tu vas y arriver.

Isabelle Loiseau
ISABELLE LOISEAU

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *