Garde tes microbes pour toi

sick little girl in bed

À boutte. On va se le dire, les satanés échanges de microbes, j’en ai ma claque. Ça fait qu’on va se parler entre adultes et se dire les vraies affaires.

Quand ton bébé de quelques mois à peine a la grippe et la gastro, tu restes chez vous. Peu importe à quel point t’as envie de voir tes amies, tes mononcles ou tes matantes, tu le fais pour les autres, pour les enfants des autres mais surtout, pour ton propre enfant qui lui, ne feel pas pantoute. Parce que passer la soirée avec un bébé hurlant sa détresse et son malaise au creux de tes tympans, ce ne sera pas la joie. Que passer la veillée avec ton enfant qui se trouve à mal dans tes bras, en retrait des autres pour ne pas les contaminer et pour éviter un autre échange de virus malencontreux, tu triperas pas non plus. Et que devoir partir à 8h30, tu risques de te demander pourquoi tu t’es entêtée à venir. Mais surtout, pour les autres participants à cette soirée qui se passeraient bien de ce qui fait souffrir ton enfant.

Quand t’es un mononcle ou une matante, que t’as le rhume et que tu as un souper en famille, tiens-toi loin des enfants qui sont présents. Parce t’as beau avoir ben hâte de les voir, avoir envie de les prendre et de les bécoter, eux pis leurs parents, tes microbes, ils en veulent pas. Et ça, c’est valide pour tous les cousins, cousines, neveux, nièces, grands-parents, parents, amis, collègues et autre présence en ces lieux. Pis tant qu’à faire, tiens-toi donc loin de tous. Quand on est malade, on s’assume et on n’a pas à avoir honte de le dire quand les gens nous approchent. Comme ça, on garde nos microbes pour nous et tout le monde sera heureux.

Pis quand on t’invite toi et ta marmaille à venir passer deux jours à la maison pis que t’arrives avec tes deux qui morvent dont un qui tousse comme s’il avait une coqueluche, ben me semble que t’aurais pu penser à rester chez vous plutôt que d’aller contaminer la maison d’un enfant qui lui, est en santé. Pis ça, peu importe à quel point t’as envie de faire le party… Je le sais bien que les occasions d’avoir des soirées entre adultes se font plus rares depuis que tu as des enfants et que lorsque l’une d’elles se présente, tu veuilles en profiter à fond. Mais maintenant, tu es un parent et tu dois faire avec ce que ça implique.

Je le sais bien que de manquer des moments de qualité pis des partys parce que tes enfants sont malades, c’est pas la joie. Moi non plus, ça ne me plairait pas. Mais c’est ça être parent. C’est être responsable pour son enfant, mais aussi de son enfant. Pour lui, mais pour les autres aussi. C’est être capable de sortir de soi et de penser à ceux qui nous entourent.

Pis tout ça, c’est applicable à l’année. Peu importe la situation ou l’occasion. Dis-toi que si la garderie ou l’école de ton enfant l’aurait retourné à la maison parce qu’il est trop malade, ben il est aussi trop malade pour que tu l’emmènes chez les autres.

Fait que, tes microbes, garde-les chez vous. Moi, je garderai les miens. Pis tout le monde va mieux se porter.

Mom Solo
MOM SOLO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *