Les 6 choses que tu détestes de l’hiver depuis que t’es mère

angry boy in winter coat

Que tu aies été une fan de l’hiver ou pas avant d’être mère n’y change rien; cette saison comporte quelques irritants majeurs qui useront ta patience à la corde au cours des prochains mois.

#1  L’habillage qui finit pu

De décembre à avril, ne pense jamais que tu vas partir vite en nulle part, surtout si tu possèdes un modèle d’enfant dont les bretelles de pantalon doivent être ajustées parfaitement avec-pas-de-motton-de-chandail à l’intérieur, ses mitaines rentrées à la perfection dans ses manches ajustées juste-assez-serrées-mais-pas-trop, son élastique de pantalon bien placé par-dessus ses bottes et son cache-cou par-dessus son capuchon et remonté à la bonne hauteur sur le menton. Lui dire que vous allez juste faire cinq minutes de char n’y changera rien, il faut toujours qu’il soit habillé comme s’il partait en expédition.

#2  La maudite mitaine manquante

Il en manque une à l’appel encore ce matin? C’est juste normal, t’es une mère. Au pire, ton enfant partira avec deux mitaines pas pareilles, parce que t’as beau faire le tour des calorifères de ta maison et te contorsionner en dessous du divan, tu risques pas de la trouver d’ici trois minutes.

#3  Le char crotté

Tu ne lèves jamais la main pour qu’on prenne ton auto quand vous sortez au resto entre collègues le midi. Le derrière de ton banc de conducteur, qui reçoit les coups de pied des bottes pleines de slush de ton plus jeune, te fait ben trop honte. Rappelle-toi chaque fois que tu embarques dans ton char que la propreté est surévaluée… Ce qui compte le plus c’est la sécurité, alors garde les yeux sur la route enneigée et oublie le reste, la mère.

#4  L’entrée encombrée

En tas devant ta porte qui n’ouvre plus : trois pantalons de neige mouillés, six bottes dégoulinantes, trois manteaux, trois tuques, cinq (?) mitaines (voir le point numéro 2), trois cache-cous, trois sacs d’école et trois boîtes à lunch. T’avais posé des crochets à la hauteur de tes enfants avec tant de naïveté… J’espère que personne arrivera à l’improviste parce que ça va être gênant.

#5  Les habits mouillés

Tu sacrerais ben tout ça dans la sécheuse, mais la propreté douteuse du pantalon de neige et des mitaines que tu viens de ramasser à terre rend la chose exclue. Tu manques de calorifères pour les mettre à sécher, fait que t’en as d’accrochés partout pis ça sèche jamais assez vite à ton goût. Pinterest, c’est vraiment pas chez vous.

#6  Avoir chaud au centre d’achats

T’as été assez folle pour aller magasiner avec tes enfants? Hors de question d’enlever ton manteau de plumes que t’avais mis parce qu’il faisait moins 35 dehors. T’as les bras ben trop chargés des manteaux de tes p’tits, de leurs tuques et de leurs mitaines, il ne te reste même plus de mains pour tes achats. Tu découvriras le sens de l’expression garder son sang-froid quand tu réaliseras que t’as perdu la tuque de ton plus jeune en chemin.

Malgré tout ce que tu détestes de l’hiver, tu ne détestes pas cette saison à cent pour cent. Car même s’ils ont fait de ton entrée une scène d’horreur et mis à bout ta patience, y’a rien de plus beau que tes enfants qui rentrent de jouer dehors avec les joues rougies.

Sophie Perron
SOPHIE PERRON

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *