Lettre à ma grand-maman

grandmother and girl at xmas

Ma belle grand-maman,

Noël approche, et comme chaque année depuis que tu nous as quittés, il prend une signification toute spéciale et il est rempli de ton souvenir. Cette période de l’année te ressemble tant. Elle est remplie de joie, de douceur, de rires, de folie. Elle transpire la générosité, le partage, les moments passés en famille. Comme tu les aimais. Tellement de petites choses me font penser à toi en cette période de l’année.

La première neige continue de marquer le début de cette période dans mon cœur et dans ma tête. Dès ce premier matin où l’on peut admirer ce tapis tout blanc dehors, mes enfants le savent. Ils lèvent les yeux vers le ciel et te disent : « Merci pour la neige Grand-maman!! ». Pour eux, c’est un cadeau que tu leur envoies. Un signe d’amour incontestable et doux.

Les lumières extérieures et les décorations que tu mettais partout font partie de mes souvenirs d’enfant. Je me surprends aujourd’hui à avoir envie de faire comme toi, dès novembre. Je me surprends à être fébrile, à me retenir à deux mains pour ne pas décorer ma maison dès l’Halloween passé! Je comprends maintenant, en voyant les étincelles dans les yeux de mes enfants, pourquoi tu décorais le long corridor de l’immeuble où tu habitais. Je comprends ce que tu devais ressentir lorsqu’on venait te visiter et qu’on avait nous-mêmes ce regard brillant. Je me surprends à ralentir ma voiture devant les maisons illuminées, pour profiter du moment, pour entendre les ‘’ohhh’’ et la ‘’ahhh’’ de mes p’tits. Mon cœur redevient enfant, grâce à toi…

Les rassemblements familiaux que l’on continue de faire sont tellement, mais tellement importants pour moi. Merci. Merci d’avoir créé une famille aussi extraordinaire. Aussi forte, sans être parfaite. Merci pour ces gens qui savent rire. Qui ne s’en font pas avec les petits malheurs de la vie et qui connaissent et apprécient l’essentiel. Qui font confiance à la vie! Qui sont tellement solidaires et qui sont la définition même de l’entraide.

Merci aussi pour cette tradition des échanges de cossins. Ces cadeaux si laids, et/ou inutiles, qu’on se donne encore chaque année. Ça te faisait tellement rire! Et ce rire qui était le tien était le plus beau et le plus vrai. Il résonne encore dans ma tête, et ça me fait sourire quand j’y pense.

Puis arrive l’heure de Minuit Chrétien! Cette chanson que tu chantais solennellement, à minuit tapant, le 25 décembre. Tu le sais, ça me tapait un peu sur les nerfs, moi l’athée, de chanter ces paroles. Maintenant, je les chante à mon tour. À ta mémoire. Et j’y prends plaisir. Et je mentionne à mes enfants que c’est important. Parce que c’est toi. Je trouve important et précieux d’avoir de ces traditions familiales et de continuer de te faire vivre à travers elles. Je nous trouve choyés, en fait…

Je ne crois plus au Père Noël depuis longtemps, grand-maman. Je sais qu’il n’existe pas. Mais je crois en toi. Et je sais que toi, tu existeras toujours. Dans mon cœur, dans ma tête, dans mes souvenirs. Tu fais partie de chacun d’entre nous, tes enfants, tes petits-enfants et tes arrière-petits-enfants. Même de ceux que tu n’as pas connus de ton vivant. Ceux qui n’ont pas eu la chance de se faire bercer dans tes bras si réconfortants. Ils te connaissent bien, car on continue de te faire vivre en eux, en leur parlant de toi. En leur transmettant tes traditions.

Noël, pour moi, représente aujourd’hui l’espoir. L’amour. La joie. C’est une pause dans ma vie de fou, où la magie peut encore exister. Et je me permets alors d’y croire. Et maudit que ça fait du bien! Ma belle grand-m’man, je veux aussi que tu saches qu’on n’est pas tristes quand on pense à toi. On est fiers. Et reconnaissants. On rit de tes travers et on louange tes qualités. On se remémore plein de beaux moments et cela solidifie encore plus nos liens déjà si forts.

Merci, grand-maman. Pour tout. Et Joyeux Noël… où que tu sois…

Émilie Allard
ÉMILIE ALLARD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *