Ta vie avant/après bébé en 4 points

mother multitasking concept

Ton petit vient tout juste de souffler sa toute première bougie. Cette première année en tant que maman est probablement l’une des plus précieuses de ta vie, mais on va se le dire : tu ne l’as pas vu passer. Perdue dans tes souvenirs, tu fais quatre constats bien clairs.

#1  Ton sommeil n’est plus ce qu’il était

Si tu es un peu comme moi, avant que tu enfantes, tu pouvais carrément dormir douze heures en ligne. Tu adorais passer du temps au lit et quand quelqu’un te demandait d’être prête pour sept heures un samedi matin, tu le maudissais un peu. On peut bien dire que l’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt, toi, quand tu n’avais pas un minimum de dix heures de sommeil en ligne, tu aurais pu faire de la figuration pour The walking dead et ça aurait été à s’y méprendre.

C’est là que tu as eu ton p’tit. Surprise (parce que tu étais bien naïve et parce qu’une de tes amies t’a dit que son petit faisait ses nuits dès la naissance, alors tu croisais tes doigts bien bien fort pour que ce soit aussi ton cas), un bébé ça pleure jour et nuit et tes belles nuits de sommeil de dix heures ont vite été savamment hachées en blocs de deux heures. À un moment bien critique de ta maternité, tu t’es sincèrement demandé comment tu allais réussir à passer au travers ce chapitre de nuits merdiques. Miraculeusement (parce qu’honnêtement, tu n’as rien compris à ta transformation), tu es devenue une maman ninja cernée, mais capable de fonctionner malgré le manque de sommeil. Tu n’es plus une grinche du matin et tu as même pas mal d’énergie. Oui, tu donnerais n’importe quoi pour une nuit de sommeil complète, mais tu t’étonnes toi-même de tes capacités matinales. Maintenant, avant même que huit heures ne sonnent, ta famille a déjeuné, vous êtes habillés, tu as eu le temps de faire trois brassées, ton souper est planifié et vous êtes prêts à affronter la journée! C’est quand même pas pire.

#2  Le temps te fuit

On dirait que depuis que ton petit est au monde, le temps te fuit. Tu as beau passer tes journées à courir après lui, c’est une vraie partie de tag à laquelle tu gagnes très rarement; il va vite, le temps. Les souvenirs de ta vie avant d’être maman refont parfois surface et tu te rappelles que tu avais une tonne de projets, que tu voyais tes amis quelques fois par semaine, que tu avais le temps de faire l’amour avec ton chum et d’écouter Netflix un soir de semaine. Là, que tu travailles ou non, il te semble que tu passes tes journées/soirées à ramasser, faire à manger, faire des courses et prendre soin de ton enfant. Mais malgré tout, quand tu y penses bien, au final, tu as peut-être moins de temps pour ce que tu faisais avant, mais le temps que tu prends à collectionner les sourires de bébé, ça vaut bien plus qu’une soirée Netflix en plein soir de semaine.

#3  La paix à la toilette

Avant que ton petit vienne au monde, quand tu avais envie d’aller aux toilettes, tu y allais, relaxe, sans trop te poser de questions. Jamais tu n’aurais pensé qu’un moment SEULE à la toilette pouvait devenir aussi précieux. Faire caca toute seule, c’était banal pour toi et tout à fait normal. Maintenant que ton petit a soufflé sa première bougie, tu réalises à quel point être seule aux toilettes ne fait plus partie de ta réalité parce que lui trouve ça vraiment divertissant de te suivre PARTOUT, même quand tu dois évacuer. Bonne nouvelle : tu ne disposes peut-être plus des moments de paix aux toilettes pour scroller ton fil d’actualité Facebook, mais au moins tu as un assistant au rouleau de papier de toilette bien sympathique qui dit même «bye bye» à ton pipi quand tu tires la chaîne.

#4  L’amour

C’est probablement le constat le plus important de tous. Avant de rencontrer l’être humain le plus important de ta vie, tu pensais que tu savais ce que c’était que d’aimer purement et profondément. C’est vrai, tu aimais et tu aimes encore (je te le souhaite) ton chum, ta famille et tes amis, mais jamais tu n’aurais pensé que ton cœur pouvait autant s’emballer pour quelqu’un. Quand  ton bébé est né et que tu l’as pris dans tes bras, tu as tout de suite su que la maternité t’apporterait une toute nouvelle définition de l’amour : celle de l’amour inconditionnel. Dès que tes yeux ont croisé les siens, tu t’es dit que tu l’aimerais peu importe ce qui arriverait et c’est ce qui fait en sorte que tu es devenue la meilleure maman du monde pour ton bébé.

La maman ninja cernée qui combat son besoin de sommeil et qui réussit à sourire quand même le matin, la maman qui a du mal à prendre du temps pour elle, mais qui ferait n’importe quoi pour voir son bébé sourire, la maman qui a un nouvel assistant au papier de toilette et qui apprécie quand même ce moment. C’est cet amour qui fait de toi la plus merveilleuse des femmes et la plus merveilleuse des mamans.

Stéfany Vanier Legault
STÉFANY VANIER LEGAULT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *