Ta surconsommation maternelle

pregnant woman shoppping

Dès que tu as vu le petit « plus » sur le test de grossesse de ton premier enfant, il y a comme une switch qui s’est allumée dans ta tête : la switch de ta surconsommation maternelle. Tes hormones se sont mises à ON, mais ton cerveau pis ton jugement, à OFF. N’ayons pas peur des mots : t’es comme virée folle. Tout ce qui concerne la maternité et les bébés a commencé à t’intéresser. Que dis-je, à t’obséder.

T’es devenue physiquement – et surtout psychologiquement – incapable de ne pas entrer dans un magasin vendant un quelconque objet touchant de près ou de loin à la vie et au bien-être de ta future progéniture.  Pis t’en es parfois devenue ridicule.

Tu t’es mise à acheter trop de stock, trop cher, et bien souvent, franchement inutile.

Je sais pas trop comment te dire ça, mais ton chum doit capoter ben raide. Sans blague, il doit être sur le bord de cacher tes cartes de crédit.

Il faut vraiment que tu reprennes le contrôle de toi-même. Reviens sur la terre pis ça presse, la mère. Sinon tu vas bientôt trouver que ta maison rapetisse à vue d’œil à force de paqueter du stock dedans.

La décoration de la chambre du bébé

Tu venais à peine d’apprendre que tu étais enceinte que t’étais déjà prête à engager un designer pour faire faire la déco de la chambre du p’tit. Toi, ce que tu voulais, c’était une chambre Pinterest ou rien pantoute. Tu t’es mis dans la tête que ça te prenait absolument des meubles neufs faits sur mesure et parfaitement agencés avec la literie dernier cri BLANCHE sur laquelle ton poupon ne se gênerait pas pour régurgiter sans réfléchir au fait qu’il brise ton décor full zen. Trouves-tu ça normal que la chambre de ton bébé coûte plus cher que la rénovation complète de ta cuisine? Moi non. Pis ton chum pense comme moi, même s’il évite de contrarier tes hormones avec son opinion sur le sujet.

Les couches lavables, les écharpes de portage et autres trucs du genre

Je te le concède, les couches lavables, c’est bon pour l’écologie. Mais peux-tu bien me dire à quoi ça te sert d’avoir deux cent cinquante couches lavables en ta possession? Prévois-tu faire ton lavage une fois aux six mois? Je le sais que c’est bien beau de les trier à la vue de tous par dégradé de couleurs dans ta chambre de bébé Pinterest, mais le fait que les couches de ton bébé fittent avec ses kits ne le fera pas moins chier dedans. Promis. Un peu de contrôle dans les quantités, la mère. Pis les écharpes de portage, c’est la même maudite affaire : tu ne vas porter qu’un seul bébé à la fois. Relaxe.

Les gros morceaux : poussette, chaise haute et compagnie

Premier constat : ta poussette méga-full-techno-moderne-extra-options à huit cents dollars ne fera pas que ton bébé va moins brailler lorsque tu essaieras d’aller faire ton cardio-poussette avec lui. Pis tu ne vas pas non plus avoir moins de misère à la rentrer dans le coffre de ton char à la sueur de ton front pendant que le bébé continuera de hurler. Deuxième constat : ta chaise haute, même si t’as acheté le modèle de luxe hors de prix avec motifs agencés aux murs de ta salle à manger, ton bébé va quand même te jeter son bol de purée en pleine face pis te faire des crises à l’heure des repas. Les motifs d’il y a cinq ans, ça peut faire pareil, t’sais. Pis les balançoires, sièges vibrants à dix-huit options, exerciseurs de luxe pour bébé et compagnie, ton chum fait dire que ça se vend usagé.

Le linge de maternité

J’ose te rappeler ici que la durée d’une grossesse est de neuf mois. Pas de trois ans. Ça fait que même si c’est plein de spéciaux sur les zinternets, calme-toi le gros nerf. Garde donc ton budget pour quand tu vas essayer de retrouver ton poids d’origine pis que la simple vue de ton linge de maternité va te faire vomir dans ta bouche. Pis fille, étonne-toi pas si les vêtements de grossesse que tu commandes sur des sites louches te font aussi bien qu’une housse de tente familiale. Tu ferais mieux de garrocher ton argent dans le feu.

Les vêtements de bébé

Sur ce point-là, c’est comme si t’avais reçu un coup de pelle dans le front tellement tu as perdu le contrôle. Ressaisis-toi. Du linge 0-3 mois, ça fait environ deux semaines.

Les jouets

N’ACHÈTE PAS DE JOUETS. Tu le regretteras un jour en regardant l’état de ton salon. Anyway, ton bébé va jouer avec les Tupperware pis les boîtes vides.

Ça fait que c’est ça. Ton chum pis moi, on croise les doigts bien fort pour qu’au deuxième enfant, tu saisisses le sens du mot réutiliser.

Audrey Roy
AUDREY ROY

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *