À toi, la mère qui retourne au travail après son congé de maternité

working mom with baby

Avant d’être une maman, sans dire que tu étais carriériste, tu avais un plan de match professionnel. Tu as étudié dans un domaine qui te passionnait, puis tu as trouvé un emploi que tu aimais. Tu ne comptais pas vraiment tes heures, tu étais dévouée envers ton employeur et parfois, ça t’empêchait même de dormir, car les projets et les échéanciers te suivaient jusque dans ton sommeil. Puis, du jour au lendemain, tu as laissé ta routine métro/boulot/dodo derrière toi pour te consacrer pendant un an à ta merveille, ton bébé. Fini le stress, les dates d’échéance, les réunions, les objectifs d’affaires, pendant une année entière, ton nouveau rôle à plein temps est d’être une mère.

Mais comme toute bonne chose a une fin, tu es maintenant de retour au travail. Tu redeviens la professionnelle que tu étais… mais peut-être pas tout à fait celle que tu étais finalement. Tu n’es plus la même personne depuis que tu es une maman.  La maternité, ça change bien des choses et tes priorités ne sont définitivement plus les mêmes. Ta priorité principale maintenant c’est ton bébé, tout ton univers gravite autour de lui.

Alors que tu te questionnes sur ton nouveau mode de vie, ta nouvelle routine familiale, tu prends conscience que ton travail n’a plus la même importance qu’avant. Oui, tu continues de t’épanouir professionnellement, mais désormais, tu exerces un lâcher-prise professionnel.

Dorénavant, tu lâches prise sur le temps (pas toujours, mais des fois ça fait tellement du bien). Tu préfères prendre le temps de vivre le moment présent, celui qui ne se représentera pas et que tu dois graver dans ta mémoire. Voilà pourquoi tu décides d’admirer ton petit trésor faire ses premiers pas un mardi matin, même si ça veut dire arriver en retard au travail.

Tu lâches prise sur tes journées d’absence. Si ton enfant est malade, sans aucune hésitation, tu vas rester à la maison pour prendre soin de lui. Le sentiment de culpabilité que tu éprouvais avant, lorsque tu prenais une journée maladie, s’est complètement volatilisé. Tu sais que la terre n’arrêtera pas de tourner parce que tu t’absentes du bureau.

Tu lâches prise sur la pression de performance que tu t’imposais. La maternité t’a donné une nouvelle confiance en toi que tu ignorais jusqu’à maintenant posséder. Tu as découvert des forces insoupçonnées. Ces nouveaux éléments positifs se reflètent dans ton travail. Tu hésites moins devant un dossier, tu ne remets plus tes réalisations autant en question, tu as davantage confiance en tes aptitudes. Tu dégages une nouvelle assurance et c’est très valorisant!

Tu lâches prise sur les imprévus qui surviennent au travail. Tu vis maintenant beaucoup moins de stress et de pression lorsqu’arrive une situation inattendue. Avant, tu dépensais toute ton énergie pour régler un problème et faire plaisir à tout le monde. Maintenant, tu ne t’en fais plus avec des situations qui sont hors de ton contrôle. Pourquoi s’en faire? Il n’y a pas de morts, tes enfants sont en santé, c’est tout ce qui compte, la vie continue!

Chère mère, depuis ton retour au travail, tu jongles avec tes nouveaux rôles et c’est normal de se repositionner sur ses priorités. Tu donnes toujours ton 100% au travail, mais ton enfant passera constamment avant toutes ces réunions, ces soirées de mobilisation et ces dossiers en attente. Depuis que tu as lâché prise au boulot, tu te sens beaucoup mieux avec ta conscience de maman qui travaille!

Élyse Morand
ÉLYSE MORAND

Une réflexion sur “À toi, la mère qui retourne au travail après son congé de maternité

  1. Maryse Répondre

    Merci pour ce texte!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *