Les 6 mensonges qu’on te raconte sur la maternité

woman  skeptical face

Dès l’instant où tu as annoncé ta grossesse, tout le monde s’est senti invité dans ton utérus et s’est permis une tonne de conseils et de mises en garde pas toujours sollicités. T’en as pris pis t’en as laissé, mais il y a certaines affirmations auxquelles tu te raccrochais plus qu’aux autres, probablement parce qu’elles te redonnaient espoir. Ben ma belle chérie, j’ai le malheur de t’apprendre qu’on t’a menti.

#1  « Tu vas voir, enceinte on rayonne! »

Dès la seconde où un fœtus a pris place dans ton corps, on dirait qu’il s’est mis à siphonner toute ton énergie en plus de tes couleurs. T’es devenue blême, terne, cernée, pis la puberté a même décidé de refaire surface dans ta face. Le seul « glow » que t’as eu durant tes quarante semaines de grossesse, c’est l’effet glow-in-the-dark tellement t’étais blême.

#2  « Dès que tu vas le tenir dans tes bras, tu vas oublier toutes les douleurs de l’accouchement! »

On y croit toutes à celle-là, parce qu’on se dit que si des filles ont décidé d’avoir plus qu’un enfant, ça doit bien être vrai. Erreur. RIEN ni PERSONNE n’aurait pu me faire oublier cette douleur-là à ce moment-là, pas même Ryan Reynolds qui rentre dans ma chambre d’hôpital en chest. A-RIEN. La seule chose qui va pouvoir te faire oublier ça, c’est le temps. Pis peut-être un peu l’amour pis l’alcool, mais surtout le temps.

#3  « Si tu allaites, tu vas perdre ton poids de grossesse plus vite! »

Peut-être que oui, peut-être que non. Base pas ton choix d’allaiter ou non là-dessus, parce que tu risques d’être ben ben déçue. On va se le dire une bonne fois pour toutes : que tu allaites ou pas, ton petit mou de ventre, tu vas le perdre au rythme où ton corps le voudra bien. Ça fait que passe donc tout de suite à la phase d’acceptation pis cohabite avec lui le temps que ça durera!

#4  « Tu vas voir, une fois que ton bébé a fait sa première nuit, après il va tout le temps les faire! »

HAHA. Est bonne. Ça se peut, oui, qu’un moment donné ton p’tit comprenne comme par magie qu’il peut dormir des douze heures d’affilée et qu’il continue à faire ça pour les six prochains mois. Mais ça se peut aussi qu’à deux ans, il se dise soudainement que c’est pu cool pantoute dormir douze heures pis qu’il recommence à se réveiller deux-trois fois par nuit. Tout est possible avec un enfant; c’est loin d’être une science exacte! Je te conseille fortement de ne jamais, jamais tenir quelque chose pour acquis. JA-MAIS

#5  « Y’a rien là, un enfant ça s’auto-finance! »

Si tu penses veiller aux bons soins de ta progéniture en te fiant juste sur les allocs, j’ai des petites nouvelles pour toi : ça se peut que tu sois obligée de les habiller au Dollarama pis de les nourrir aux Pogos. Non, un enfant ça n’a pas besoin de 156 mille bébelles, mais juste te stocker en pyjamas pour la première année, ça se peut que tu doives vendre un rein pour financer ça. Pis là je te parle même pas des couches, des vingt-sept sortes de biberons différents avant de trouver le bon, des vêtements qui font pu après deux semaines, des huit habits différents automne/hiver/printemps selon qu’il fait 5 degrés ou bien  -18 ainsi que des trente-deux combinaisons tuque/col/mitaines qui vont avec. T’as beau t’en tenir au strict minimum, ça va quand même te prendre un dégât d’affaires « de base », pis ça ben, ça se peut que ça coûte plus cher que ce que tu reçois d’allocs. C’est même une quasi-certitude.

#6  « Profites-en, ça passe tellement vite! »

FAUX! Quand t’es en panique pis que tu sais pu quoi faire avec ton p’tit qui braille, je t’assure qu’il n’y a rien au monde de plus tangible que la lenteur avec laquelle le temps passe! Ben oui, demain tu vas probablement te réveiller pis la première chose que tu vas réaliser, c’est que ton p’tit dernier est en train de rentrer à l’université, mais malgré tout, quand le temps va être long, il va être long LONGTEMPS. Profites-en pareil parce que les beaux moments passent vite pour vrai, mais sens-toi pas anormale si parfois tu trouves que ça passe pas assez vite à ton goût!

Il y a bien d’autres choses qu’on va te dire et qu’il ne faudra pas croire, mais le plus beau dans tout ça, c’est que sans même t’en rendre compte, un jour, toi aussi tu contribueras à véhiculer ces mensonges-là!

Audrey Gauthier
AUDREY GAUTHIER

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *