Quand vous quitterez la maison, mes bébés

teenager empty room

Mes amours,

Le temps file à une vitesse incroyable. Encore hier, c’est moi qui étais à votre place. Encore hier, je dévalais les rues en trottinette avec mes amis, à la conquête de la vie. Le temps file à toute allure et maintenant, je suis une maman. Une maman fière et choyée de vous avoir, vous et votre papa.

Le temps file tellement vite que même si vous êtes encore si petits, j’ai l’impression que ce sera demain le jour où vous quitterez le nid familial. Ce nid empreint de précieux souvenirs et de tendresse.

Lorsque ce jour arrivera, j’aurai le cœur en miettes, mais je serai fière de vous et de ce que vous serez devenus.

Lorsque ce jour arrivera, j’aimerais que les années passées ensemble vous rappellent les bons et doux souvenirs d’une enfance joyeuse.

Quand vous serez partis, j’aimerais que vous vous souveniez de toutes les fois où on a rit, sans aucune raison. De toutes les fois où on a pleuré et qu’on s’est consolés. J’aimerais que vous vous souveniez du confort de nos soirées collés passées à regarder des livres et à inventer des histoires, du plaisir qu’on avait à jouer à vos jeux préférés. Aussi de toutes les fois où on a monté le son de la radio au passage de vos chansons préférées pour danser ensemble autour de l’îlot, en plein rush du souper.

J’aimerais que vous vous souveniez de l’odeur de vos recettes préférées. Celles que je vous aurai cuisinées avec amour pendant toutes ces années.

J’aimerais que vous puissiez vous rappeler de tout l’amour qui nous unissait, papa et moi. De toutes les fois où on s’est embrassés et qu’on s’est collés, dans le chaos du quotidien. Je voudrais que vous ayez en souvenir une enfance teintée de l’amour qu’il y a entre nous et que nous puission être vos modèles à suivre.

Quand vous ne serez plus ici pour partager nos déjeuners, quand les visites se feront plus rares et que vos enfants occuperont la plus grande partie de votre vie, j’espère qu’à travers le temps, on aura réussi à vous transmettre suffisamment d’amour pour que vous ayez toujours envie de revenir chez vous.

Josianne Robichaud
Josianne Robichaud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *