J’allume mes lumières de Noël en novembre pis tu peux ben me juger

house with xmas lights

Je déteste le mois de novembre.  Après les merveilleuses couleurs des feuilles en octobre et avant la neige en décembre, je trouve que novembre est gris, morne et frette.  J’ai toujours l’impression de m’éteindre avec la dépression saisonnière pendant ce mois.  En attendant le (faux) répit qu’apportera le congé des fêtes, pour moi novembre, c’est un mois qui ne sert à rien.

Ça fait que cette année, oui, j’ai posé mes lumières de Noël le 11 novembre.  Puis oui, je les ai allumées.  Je l’ai vu le regard étonné de ma voisine en biais et mère de deux ados qui s’est demandé, « mais qu’est-ce qu’a fait là? »  Je les ai vus les yeux horrifiés de mon voisin d’en face.

Tu peux ben me dire que c’est ben que trop de bonne heure.  Que ça fait pas de sens de fêter Noël avec un mois et demi d’avance.  Tu peux me dire que c’est vraiment laitte mes lumière que j’allume même si y a pas de neige pis que ça se fait pas d’allumer ça avant décembre.

Mais tu sais quoi, je m’en fous.

Parce que moi ce soir, quand je suis sortie avec ma fille puis que j’ai vu son sourire pis les lumières se refléter dans ses yeux, mon cœur s’est réchauffé.  Quand, dans le noir, j’ai vu ma petite maison devenue multicolore avec mes trois personnages gonflable surdimensionnés, j’ai senti mon cœur d’enfant revivre le temps de quelques battements. Pour les deux prochains mois, ces lumières-là vont illuminer mes soirées à combattre la froidure de l’hiver avec des gros bas de laine, une doudou puis un chocolat chaud.

Mais la cerise sur le gâteau, tu veux savoir c’est quoi?  C’est de savoir que mon chum, un vrai Grinch,  a pris la peine de tout poser ça en se gelant les doigts, même si je sais qu’il haït ça pour mourir, pis qu’il l’a fait  juste pour me faire plaisir.

Je le sais bien que ça va être encore tellement plus beau avec de la neige.  Je le sais bien que Noël, c’est juste dans un mois et demi.  Mais ce soir, je regarde par la fenêtre, puis je suis de bonne humeur.  Puis à toi, qui comme moi, trippes un peu trop sur Noël, laisse donc faire ce que les autres vont dire.  Si toi, t’as envie de vivre la magie des fêtes un peu plus longtemps cette année, ben mets ta switch à on pis enjoy.  Ton petit cœur d’enfant t’en sera reconnaissant.

Myriam Gélinas
MYRIAM GÉLINAS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *