Peux-tu vraiment traîner tes p’tits partout ?

angry baby

Maintenant que tu as un (ou plusieurs) enfants à ta charge, tu te questionnes souvent si tu peux te permettre une sortie avec les enfants, puis pas juste le fast-food du coin; je te parle ici du resto où tu aimais tant les tartares, de l’exposition que tu rêves de voir depuis des semaines ou même de l’escapade outre-mer familiale que tu t’es planifiée mais qui demande quelques heures de vol. Ben moi je te dis  go for it.

Pourquoi te priver d’une sortie au resto? C’est sûr que si tu choisis un petit resto hyper-cher à l’ambiance très intime, il est possible que ta gang ne se sente pas nécessairement à son aise. Tu ne voudrais quand même pas que ton threenager augmente ta facture de mille piastres parce qu’il a renversé le vase en verre de Murano à côté des toilettes. Sans viser la pataterie du coin à toutes les semaines, tu as le droit de te gâter et d’emmener ta marmaille dans un restaurant qui est une coche au-dessus. En plus de sauver un soir de cuisine, tu vas pouvoir manger ton tartare, déguster ton vino pendant que tes petits se garrochent sur la demi-portion de macaroni au fromage (après tout le Mac’n’cheese est revenu à la mode, aussi bien en profiter). Tout ça en ayant pris soin de choisir un de ces restos branchés dont la musique d’ambiance jazzy-lounge-tendance-chill fait autant de décibels que ta progéniture… C’est gagnant!

Pourquoi te priver d’une sortie au musée ? Certes, ce ne sont pas toutes les expositions qui sont appropriées pour les jeunes. D’un autre côté, tu pourrais être surprise par la réaction de tes enfants face à une œuvre. Ce n’est pas parce qu’ils n’ont pas atteint leur secondaire qu’ils ne seront pas capables d’apprécier les couleurs d’une peinture ou les formes d’une sculpture. Sans te sortir une dissertation complète sur le courant surréaliste dont est issu le tableau, ils remarqueront des trucs que tu n’aurais même pas imaginés. Leurs intérêts sont différents des tiens, leur rapport à l’art sera donc différent du tien et c’est correct! La seule affaire, c’est qu’ils vont faire le tour du musée à leur rythme alors tu risques de le faire en une heure… ou moins.

Pourquoi te priver d’aller en voyage ? Habituellement, ce n’est pas la destination qui cause problème, mais bien le moyen de transport qui l’accompagne. Que ce soit en auto ou en avion, tu auras affaire à une petite (ou plus grande) boule d’énergie qui voudra bouger éventuellement, c’est infaillible. And so what? À partir du moment où tu tentes tout ce qui est dans la mesure du possible, les autres passagers n’ont pas un mot à dire à moins qu’ils soient capables d’aider la situation. Si vous êtes en plein vol, ton enfant ne sera pas plus dérangeant que le passager qui a abusé de la boisson avant son embarquement et/ou celle qui a décidé d’accoter ses pieds nus suintants sur le dossier du banc en avant d’elle. Puis ton enfant sera sûrement plus cute que les deux autres bozos que je viens de te nommer.

Bref, n’aie pas peur puis sors-les, tes petits! C’est sûr que tu ne les emmèneras pas partout tout le temps, tu voudras aussi des moments entre adultes au travers de ta vie mondaine. Il n’en demeure pas moins que ces sorties, en plus de vous rendre heureux en famille, permettent à tes enfants d’interagir, d’ouvrir leurs horizons puis de rencontrer plus de monde.

Puis pour ceux et celles qui te regardent d’un œil croche avec ta marmaille et qui te passent des commentaires passifs agressifs, qu’ils mangent un char. Après tout, les enfants font partie de la société, au même titre que les grands rabat-joie et les vieilles chialeuses.

Christine M.
CHRISTINE M.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *