Le bonheur familial n’a pas qu’un seul visage

mother with baby

À toi, la maman à bout de souffle. À toi, la maman au bord du gouffre, au bord des larmes. À toi qui envies la mère d’à côté. À toi qui jalouses l’amour d’un couple d’amis. À celle qui regrette un bonheur familial passé et à celle dont la vie ne se déroule pas comme elle l’avait souhaité; sache que le bonheur n’a pas qu’un visage.

À toi, dont le chum n’est pas assez investi, demande-lui son aide. Mais rappelle-toi aussi tous les jours ce qu’il porte de plus beau. Ne te contente pas de lui en vouloir sans jamais prendre le temps d’apprécier ce qu’il est dans toutes ses couleurs des plus sombres aux plus vives. Il y a de cela plusieurs années, vos yeux se sont croisés pour la première fois et tu as su que c’était lui; malgré les tempêtes et les reproches, n’oublie pas pourquoi tu l’aimes. Rien n’est parfait, mais c’est aussi ça, le bonheur.

À toi, dont le conjoint est toujours parti au loin, si tu aimes ton homme et que tu acceptes que son travail ou ses passions l’amènent à voyager, tâche de profiter de tes moments de solitude pour te rappeler comment il est bon, parfois, de ne pas avoir à composer avec les envies et les besoins de l’autre. Apprends à savourer vos retrouvailles et veillez, toi et ton homme, à en faire une fête lorsqu’il franchit le cadre de la porte. Rien n’est parfait, mais c’est aussi ça, le bonheur.

À toi, qui remets souvent ton amour pour ton homme en question et qui reste pour ne pas briser ta famille, bats-toi aussi fort qu’il le faut mais accepte qu’il soit possible que l’amour ne soit plus et que le bonheur se trouve maintenant ailleurs. Que de mettre fin à cette relation qui te fait mal changera sans doute à jamais le visage de ta famille mais que celui-ci pourrait plus rapidement que tu ne le crois devenir heureux. Ailleurs. Et autrement. Dans une version que tu n’avais jamais envisagée et ou tout est à nouveau possible. Rien n’est parfait, mais c’est aussi ça, le bonheur.

À toi, nouvellement séparée, celle dont le conte de fées a pris fin bon gré mal gré et qui se retrouve maintenant seule une semaine sur deux à écouter le tic-tac de son horloge dans l’attente du retour de ses enfants, prends soin de toi. La vie ne t’a peut-être pas menée là où tu le souhaitais, mais tu as aujourd’hui l’opportunité de recommencer à zéro et de faire de ton existence la plus belle des histoires dont tu seras l’héroïne. Écoute-toi. Dors jusqu’à midi. Bois ton café chaud. Réapproprie-toi tes passions et tes rêves. Rien n’est parfait, mais c’est aussi ça, le bonheur.

À toi qui trouves parfois le quotidien de ta famille recomposée difficile, toi et ton homme traversez des épreuves que peu de couples traverseront, mais elles feront de vous un couple plus grand et plus fort. Accepte de te sentir dépassée par moments. Accepte aussi de faire des compromis et de pleurer dans ton oreiller quand la tension devient trop forte. Mais réalise aussi la chance que tu as de passer ta vie aux côtés de l’homme que tu aimes et d’avoir à ta table aujourd’hui, cette famille improbable que tu n’espérais plus. Rien n’est parfait, mais c’est aussi ça, le bonheur.

Aucune histoire n’est parfaite. Le cœur d’aucune mère ne termine son parcours sans avoir sauté quelques battements et perdu plusieurs combats. Mais peu importe la vie que tu mènes, n’oublie jamais que le bonheur n’a pas qu’un seul visage et que c’est à toi de peindre le tien.

logo parfaite maman cinglante

Une réflexion sur “Le bonheur familial n’a pas qu’un seul visage

  1. Nam Répondre

    Bonsoir
    Cst vrai tout ça, mais… Et les mamans solo SOLO .? … qui ne se reposent sur personne, pour qui le prince charmant s’est envolé pour ne plus jamais revenir, à celles qui vivent toutes seules H24 avec minimoys …? Quand on lit ce genre d’article on se sent un peu seules et un peu plus en mode ovni 🙁 je me doute que ca n’est pas fait sciemment mais je retrouve peu d’articles sur le sujet.
    A bon etendeur 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *