Donner une chance à l’amour après la trahison

woman look at window

T’as été trompée? Bien moi aussi, fille. Après cinq ans de vie commune. Ça fait mal hen?

On se trouve tellement nulle après ça, on doute de tout le monde et même de nous, on devient une freak de la confiance. On pense que c’est de notre faute et qu’on ne pourra plus jamais truster quelqu’un. Ça nous ronge par en dedans, vraiment. On devient folle, blessée et folle, pis quand on rencontre quelqu’un, on est étouffante. On essaie de se contrôler, mais c’est vraiment pas facile. On a comme un nouveau besoin viscéral de savoir qui il texte, ce qu’il fait, avec qui, où et comment. Quand il est en retard de dix minutes, on pense qu’il a rencontré quelqu’un ou qu’il se fout de nous. Quand on voit son cellulaire traîner sur le comptoir, on se sent comme un junkie en manque de drogue devant la fiole d’héroïne. C’est plus fort que nous. On pense tout le temps qu’on découvrira quelque chose de croche et que notre belle histoire s’arrêtera là. Ce qui est beau là-dedans, c’est que c’est ici qu’on se trompe.

Il se peut aussi que tu aies vécu une relation difficile. Étouffante. Bousillante. Une relation dure à gérer et tout autant à quitter. Une relation qui t’a écorchée, toi, la fille pourtant si confiante de nature. On va se le dire, quand on a été blessée, la confiance c’est difficile à retrouver, pour de vrai. Autant qu’une aiguille dans une « botte » de foin. Ça prend du temps, mais c’est pas impossible. Je te le jure, ça se peut de revivre une belle histoire avec un bon gars, de se tricoter une belle petite famille, une chouette vie douillette et de s’aimer à l’infini et encore plus. Suffit de trouver le bon, ou plutôt de se donner la chance de le trouver. Pis entre le gars trop hormonal et le bon, il se peut qu’il en passe quelques-uns pas mal moyens dans ta vie, c’est comme le chemin du bonheur! Le Compostelle de l’amour. Mais le bon arrivera. Pour que ça arrive par exemple, il faut lui donner des chances, à la confiance. C’est pas en boudant l’amour et en choisissant de rester seule toute ta vie, parce qu’un gars ayant trop d’hormones et pas assez de cervelle a brisé ton cœur, que ça reviendra. Quand tu dis ne plus rien vouloir savoir de l’amour parce que de toute manière tu sais comment ça finira; les gars sont tous pareils pis l’amour c’est de la marde. C’est comme dire que tu ne sortiras plus jamais profiter du soleil, parce que de toute façon, il finira par mouiller.

Et si tu te donnais la chance d’être heureuse? Et si tu donnais la chance à l’amour de te surprendre et à ton Roméo de te trouver? Des risques, il y en a partout. Ça se peut que tu aies mal encore et que tu sois blessée, t’sais, on ne peut pas vraiment savoir ce que l’avenir nous réserve, mais il y a aussi de l’amour qui dure pour toujours et pour le vivre, il faut commencer par y croire.

Ressaisis-toi, ça en vaudra la peine, promis.

La Collaboratrice dans l'Ombre
LA COLLABORATRICE DANS L'OMBRE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *