À toi, la maman du bébé allergique aux protéines bovines à qui l’allaitement va manquer

baby drink milk

À toi, la maman dont le bébé a eu un diagnostic d’intolérance, que ce soit aux protéines bovines, aux protéines de lait de vache ou encore au soya. Oui toi, celle qui tenait à son allaitement, mais qui n’avait pas le courage ou la volonté de faire le régime d’éviction pour garder son allaitement en vie. Cesse de culpabiliser. Maintenant.

Je sais que ton allaitement va te manquer. Ton coeur se brise en millions de morceaux juste à penser aux moments que tu as passés les yeux dans les yeux avec ta progéniture lors de la mise aux seins. Tous ces moments où ton petit piranha prenait tes mamelons pour des morceaux de steak, mais était-il assez mignon à regarder aller? À chaque tétée, tu avais l’impression que le temps s’arrêtait. C’était votre moment à vous.

Mais il y a eu ce jour où l’on t’a annoncé qu’il avait malheureusement des intolérances alimentaires. Comme dans la règle mathématique « 1+1=2 », tout ce que tu consommes va directement dans ton lait. Deux choix s’offraient à toi. Le premier était de faire le régime d’éviction qui consiste à supprimer de ton alimentation tous les produits contenant des protéines bovines, protéines de lait de vache ou peut-être même le soya. Si tu ne souhaitais pas adapter ta vie à ce régime, la seule option qu’il te restait était de mettre fin à ton allaitement chéri. Ça t’a submergée comme une vague.

Le choix a été horriblement difficile. Mais, tu as fait ce qui, selon toi, était le mieux. Arrête de culpabiliser, fille. Dès maintenant. Ton allaitement est terminé certes, mais c’est le début d’une histoire maman-biberons-bébé. Qui a dit que votre lien ne serait pas aussi fort? L’important n’est pas la façon de nourrir son enfant, c’est seulement de le faire avec amour.

Alors à toi, petite maman qui s’en veut, sache que tu n’es pas seule. Sache aussi que si tu te demandes comment être une bonne mère, c’est que tu en es déjà une. Maintenant, va plonger tes yeux dans ceux de ta merveille qui te regarde toujours avec la même reconnaissance, et ce, même si c’est un biberon qu’il a dans sa petite bouche de piranha.

Alyson Laroche
ALYSON LAROCHE

Une réflexion sur “À toi, la maman du bébé allergique aux protéines bovines à qui l’allaitement va manquer

  1. Cath Répondre

    Être mère c’est faire le sacrifice du don de soi,
    L’allaitement ne dure pas longtemps comparer à la vie de ton enfant qui lui l’a au complet devant lui. Les bénéfices inestimable du lait qui se retrouve seulement chez l’humain, vont l’accompagner toute sa vie durant. Oui c’est dur être maman, on sais jamais ce qui va nous tomber sur la tête mais faut rester forte, pour eux, il y a certaines choses durant la vie qu’on ne pourra rien changer malgré les efforts qu’on met, celui d’arrêter de manger tel ou tels aliments pour la santé de nos amours n’est pas aussi compliquer qu’on se l’imagine. Inquiète toi pas le temps de le dire sa va être passer, aussi vite que tu trouve qu’ils grandissent à toute allure. Encourage toi à chaque jour et éviter de passer à coter du yogourt à l’épicerie 😉 moi j’adorais le fromage, très dur résister mais à la longue on s’y fait et on vient à avoir un nouvel aliment préféré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *