Ta séparation : jour 1

unhappy woman man moving

Ça y est, tu as fait la grande déclaration, celle que tu redoutais, celle que tu évitais, celle que tu reniais depuis des mois. Tu as voulu choisir le meilleur moment, mais tu le sais, il n’y en a pas. Tu lui as enfin avoué que tu ne l’aimais plus.

Aussitôt dit, tu as senti cette tonne qui te pesait depuis trop longtemps se soulever de tes épaules. Tu t’es sentie plus légère et tu as enfin pu entendre le chant des grillons et apprécier le vent qui frôlait ta peau et qui faisait valser ta mèche de cheveux rebelle.

C’était la bonne décision, tu le savais et tu as dormi en paix ce soir-là.

À ton réveil, ce sera le jour 1 de ta nouvelle vie et attends-toi à vivre toutes sortes d’émotions et je t’assure que c’est normal. Tu risques de jongler entre zéro et mille émotions à la fois.

Le doute t’envahira. Tu y as pensé, repensé et rerepensé, tu as été au bout du bout, mais tu vas douter. Était-ce la bonne décision? As-tu vraiment tout tenté? Est-ce possible que tu retombes amoureuse de lui? Et si… et si… et si….

La culpabilité s’invitera. En regardant les dessins de tes enfants, tu t’en voudras de leur faire subir cela. Bien sûr qu’on ne fonde pas une famille pour vouloir la briser quelques années plus tard, personne ne veut cela. Mais personne ne désire être malheureux pour le restant de ses jours. Mais c’est inévitable, tu ne peux t’empêcher de te sentir coupable : tu es celle qui a brisé la famille. Mais je t’arrête tout de suite, non, il a aussi sa part de responsabilités, tu es juste celle qui est arrivée au point final avant lui. On ne devrait pas se sentir coupable de vouloir vivre dans la joie.

Les larmes viendront. Laisse-les monter, elles sont essentielles pour bien vivre ce moment. Laisse-les couler sur tes joues et peut-être même apprécier leur goût salé. Les larmes sont là pour te rappeler que tu es encore capable de sentir quelque chose.

L’angoisse se pointera le bout du nez. Rien de pire que de ne pas savoir ce qui va se passer pour la suite. La maison, les enfants, l’argent, le chien, ce que les autres vont dire, penser, etc. Ouf! Tu te sens bien petite devant cette énorme montagne. Mais un pas à la fois tu y arriveras, n’essaie pas de tout régler le premier jour et laisse le temps faire les choses.

La colère viendra s’en mêler. Pourquoi? Mais pourquoi ça n’a pas marché? Pourquoi en êtes-vous arrivés là! Les reproches viendront. Et s’il t’avait écouté aussi quand tu lui disais que ça n’allait plus, que tu voulais aller consulter, que tu n’en pouvais plus. Il est trop tard maintenant et à quelque part ça t’écoeure. Mais c’est normal, d’être en colère, vis-la, mais ne t’y attarde pas trop longtemps sinon c’est le cynisme qui t’attendra.

Ce jour 1 sera suivi des jours 2, 3 et 4… Chaque jour t’apportera son lot d’émotions, une montagne russe t’attend. Essaie de laisser un peu les choses aller, de te laisser porter par la vie, une courbe à la fois. Si le vide s’installe, laisse-le, il se remplira bien à nouveau. Prends du temps pour toi. Prends le temps de te retrouver, de refaire le plein et tu verras que plus le temps passera plus tu verras que c’était la meilleure décision à prendre.


Une réflexion sur “Ta séparation : jour 1

  1. Cath Répondre

    Wow sa me fait du bien lire ça merci!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *