Mon amour, ta femme existe encore

father mother kissing

Notre bébé est enfin arrivé. Après tous ces mois à être impatients, il est là. Ce qui veut dire que tu as finalement obtenu le statut de papa et moi celui de maman et je n’aurais voulu vivre cela avec personne d’autre que toi. Ton petit sosie, notre progéniture, je l’aime d’un amour indescriptible. Mais au-delà de mon amour pour lui, sache que depuis son arrivée, mon amour pour toi est devenu encore plus fort qu’auparavant.

Mon amour, je veux que tu saches que ta femme existe encore. Qu’au-delà de mon rôle de mère, j’existe encore en tant que femme. Nous ne sommes pas seulement des parents, nous demeurons aussi des amoureux. La naissance d’un enfant, ça rentre dans l’amour comme un poids lourd entre en collision avec une toute petite voiture, mais je sais que nous résisterons à l’impact.

Lorsque la fatigue me fera perdre patience, que j’aurai envie de te retourner au travail avant même la fin de ton congé de paternité, rappelle-moi à quel point nous sommes la meilleure équipe qui soit. Puis, quand la routine prendra le dessus et que nous nous éloignerons peu à peu, je te rappellerai que notre amour inconditionnel a fait de nous, une famille amoureuse et heureuse.

Je t’en supplie mon amour, continue de me surprendre. Continue de me dire à quel point tu me trouve jolie même si je fais dur. Continue de m’offrir ces petites attentions qui embellissent notre quotidien et nous rappellent de prendre soin l’un de l’autre.

Malgré le temps qui passe, essaie de voir la femme que j’étais au début de notre relation. Vois plus loin que mes vergetures, ma peau molle, mon vagin recousu, mes cernes et mes seins qui commencent à pointer vers le sol. Sois indulgent avec moi lorsque j’aurai les cheveux gras parce que je n’aurai pas eu le temps d’aller prendre une douche depuis trois jours parce que notre progéniture ne cesse de me réclamer, lorsque tu n’auras plus de vêtements à te mettre parce que j’aurai pris le contrôle de tous tes chandails, lorsque je serai prête à vendre ton âme pour un drink ou un café.

Je te jure que sous mon costume de maman, ta femme existe encore.

Alyson Laroche
ALYSON LAROCHE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *