Maman, lâche ton cell

mother on phone sad little girl

«Je crains le jour où la technologie dépassera les capacités humaines. Le monde risque alors de voir une génération d’imbéciles.»  Albert Einstein

Maman, tu es la première à dire que le temps passe trop vite, que je grandis à une vitesse fulgurante et que tu donnerais tout pour figer le moment. Tu dis que tu t’ennuies quand je ne suis pas là, que le cœur te brise quand tu vas me porter à la garderie, que ta vie change quand je commence l’école et que tu aimerais donc pouvoir me bercer comme lorsque j’étais bébé.

Pourquoi, quand je suis là avec toi, à vouloir te montrer ma dixième pirouette ou te donner mon millième dessin,  tu ne me regardes pas ? Pourquoi, quand je suis en train de te raconter ma journée, mes exploits à la garderie ou ma première peine d’amour, tu ne m’écoutes pas ?

Pourquoi tu passes ton temps les yeux rivés sur un monde qui n’existe pas?

Maman, tu es la première à me dire que les écrans rendent dépendants, que sentir la chaleur du soleil et prendre l’air est bon pour la santé. Tu dis que je dois faire autre chose que de regarder la télé, tu restreins mon temps de jeux vidéo, tu me forces à aller jouer dehors, même en plein hiver, et tu te fâches contre mon éducatrice quand elle te dit que nous ne sommes pas sortis.

Pourquoi, toi, quand tu es sur ton téléphone, tu me dis que tu es occupée comme si ta vie en dépendait, comme si le fait de le lâcher des yeux allait changer le cours du monde? Pourquoi, toi, ton écran ne te rend pas dépendante et que ce n’est pas important pour toi de faire autre chose?

Pourquoi tu ne te rends pas compte que tu es accro à de la futilité?

Maman, je te comprends de vouloir prendre des photos de moi, pour les garder en souvenir ou pour exhiber ta fierté sur les réseaux sociaux. Je te comprends de vouloir parfois relaxer, lâcher prise et te divertir pendant que je glisse au parc. Je te comprends, parce que moi aussi, parfois, quand tu me le permets, j’aime bien être omnibulée par la très enthousiaste Pat’Patrouille. Je ne te dis pas que je veux que tu me regardes et que tu m’écoutes en permanence.

Mais maman…

Tu es la première à me dire qu’il faut je sois fière de moi, qu’il faut que je fasse mes propres choix et non que j’agisse pour les autres. Tu me dis que le regard que les autres portent sur moi n’a pas d’importance, que l’important dans tout ça c’est que moi, je sois fière de qui je suis, de ce que je fais et de ce que je veux.

Pourquoi tu passes ton temps à espionner la vie des autres sur les nombreux réseaux en te disant à quel point ils sont chanceux et qu’ils ont dont l’air heureux. Pourquoi tu te setup des photos stagées au quart de tour pour essayer de leur faire concurrence? Pourquoi tu cherches à te prouver à des gens que tu connais à peine quand ta plus grande fan est devant toi et n’attend que ça?

Pourquoi tu t’ennuies du passé quand tu ne vis pas le présent?

Maman, tu sais, c’est toi mon modèle, l’attention que tu me donnes est l’engrais qu’il me faut pour me bâtir. J’ai besoin de toi, que tu sois là, mais vraiment là, tu comprends?

J’ai besoin que tu me montres ce qu’est la vie et non celle des autres. J’ai besoin que tu me donnes l’exemple de vivre pour soi à 100%, de profiter de chaque moment, pleinement, de les savourer assez pour s’en souvenir au lieu de les vivres à moitié et de regarder une vielle photo sur un écran d’iPhone.

Maman, lâche ton cell et profite de la vie réelle.

Je t’attends, moi.

Margaux MacKay
MARGAUX MACKAY

3 thoughts on “Maman, lâche ton cell

  1. Dominique Répondre

    Merci Margaux pour ce rappel à l’ordre sur les vrais moments importants et sur l’essentiel vers qui diriger notre attention!!!
    Je vois aussi trop de grands-parents être accros à la technologie quand ils sont auprès de leurs petits-enfants et ça me brise le coeur…

  2. Julie b Répondre

    Bonjour!
    Très intéressant comme texte! Bravo! Petite précision, il faut dire obnubiler plutôt que omnubiler, une forme incorrecte.

    1. Nat Répondre

      Et je doute que ça soit un mot qui sorte de la bouche d’un enfant 🙊

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *