Ma puce, ta famille sera probablement ce que tu auras de plus précieux

kid with grandma

Ma belle chouette,

Alors que ta respiration se fait régulière et que tu as doucement rejoint les bras de Morphée, j’ai envie de te parler de quelque chose de bien important. Ta famille.

Tu sais, quand j’ai rencontré ton père, je me suis projetée dans l’avenir. J’ai su que c’était avec lui que je désirais fonder ma famille. Je nous voyais déjà avec des petits mousses qui couraient pieds nus dans le gazon, hurlant de plaisir lors d’une journée ensoleillée.

J’ai vu en ton père, un homme qui partageait mes valeurs, mes convictions et certains de mes rêves. Quelqu’un avec qui je pourrais fonder quelque chose de durable et de solide. C’est ainsi que nous sommes devenus une famille à deux, à trois, puis à cinq avec tes soeurs.

En dehors de Papa et moi, il y a aussi tes grands-parents, tes oncles et tantes, tes cousins et cousines qui font partie de ton univers familial. Certains de nos amis ont même mérité un titre spécial, car tu as su développer un lien spécial avec eux. Tous ces gens font partie de ton petit univers, celui que nous avons construit pour toi et où je l’espère, tu te sens en sécurité, aimée, acceptée, et respectée.

Tu dois savoir qu’au fil du temps, tout cela changera un peu. Tu rencontreras de nouvelles personnes qui deviendront des membres de ta communauté. Que tu choisiras d’aimer et avec qui tu choisiras de partager des parcelles de ton existence. Certains te suivront toute ta vie, certains ne seront là que quelques années pour cheminer avec toi. Certains te quitteront aussi pour devenir des anges et veiller sur toi de là-haut.

Sur ta route, tu rencontreras aussi des gens qui auront une famille tout-à-fait différente de la tienne de par ses coutumes, ses croyances et ses membres. Elles ne seront pas meilleures, ni pires. Juste différentes. Plus petite, plus grande, fractionnée, recomposée, détruite, reconstruite, de sang, d’amitié, avec une histoire riche ou avec une histoire récente. Si tu t’arrêtes un peu à cela, il y a tant de choses que tu pourras comprendre.

Ma puce, ta famille sera probablement ce que tu auras de plus précieux. Mais sache que les gens qui en feront partie ne seront jamais infaillibles, ni parfaits. Certains donneront sans doute la lune pour toi. Ils seront tes héros, tes modèles. Ils seront tes piliers. Tu partageras avec eux des fous rires, des moments agréables qui te forgeront des souvenirs inoubliables. Tu tisseras des liens profonds, parfois à toute épreuve. Tu les aimeras d’un amour inconditionnel comme celui que j’ai pour toi.

D’autres n’y feront qu’une brève apparition, alors que d’autres encore ne te feront aller que de déception en déception. Ils joueront dans ta vie le rôle qu’ils voudront bien y jouer et ça, tu devras l’accepter peu importe la peine que cela pourra te causer.

En te donnant naissance, j’ai voulu enraciner au sol un arbre qui formera la base de notre famille. J’ai voulu t’offrir du mieux que j’ai pu un petit cocon où tu pourras toujours venir te ressourcer. Cet arbre, année après année, je t’aiderai du mieux que je peux à le faire grandir sous le soleil du bonheur. Je ne te mentirai pas en te disant que tu rencontreras quelquefois des jours de pluie et que tu y perdras des feuilles, des fruits et des branches. Dans ces moments, je souhaite que tu regardes tout en bas et que tu te rappelles que je serai toujours là pour toi.

Vronique Martel
VRONIQUE MARTEL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *