La fameuse paperasse post-accouchement

baby paper

Tu n’as même pas fini d’expulser du fond de tes entrailles cette petite bête-là, que faut que tu remplisses de la paperasse. Welcome la bureaucratie! Faudrait surtout pas que notre gouvernement ne soit pas informé illico qu’il y a un nouveau-né dans le grand Rimouski qui vient de naître, donc un magnifique futur payeur d’impôt vient de voir le jour.

Tu auras rapidement compris qu’avec la naissance d’un beau bébé neuf vient aussi la joie de la paperasse post-accouchement.

Donc dès la naissance, l’infirmière viendra te voir pour te donner les formulaires à remplir , comme si le fait que t’as pas dormi depuis quarante-huit heures, que t’as forcé comme une déchaînée, sans parler de la déchirure (cette déchirure qui ne se situe bien entendu qu’à nul autre endroit qu’entre tes deux belles jambes) , c’est pas grave voyons. Tu es clairement au top de ta forme pour remplir ces formulaires.

Le preux nouveau papa, souhaitant prendre les choses en main et te donner un moment de répit, s’empare donc desdits formulaires pour t’aider, mais comprend vite qu’il ne connaît pas la moitié des informations à coucher dessus, donc tu finis par le remplir parce que le premier ministre du Québec ainsi que celui du Canada attendent impatiemment d’être informés de la naissance de ton enfant. Ils ont tellement hâte de savoir comment ils devront débourser pour ton allocation familiale qui rentrera bien sûr trois mois plus tard quand tu auras cumulé des factures et des factures de dépenses pour bébé à l’infini.

Ensuite, rendus à la maison, vient la galère de tous les autres documents à remplir. Le fameux test pipi que tu devras laisser sécher sur le comptoir avant de l’envoyer à l’hôpital et duquel tu n’auras jamais aucune nouvelle à savoir si ça a marché ton affaire. Parce que même si t’étais pleine de belles intentions, ledit  papier  a été accroché des centaines de fois par tes mains toutes sales et ta plus vieille a presque utilisé ledit papier comme feuille pour exprimer son art (hé! oui elle partait pour dessiner dessus! ).

Ensuite, tu dois déclarer bébé à tes assurances, appeler pour les millions de rendez-vous, celui pour ton vagin, celui pour les vaccins, celui pour le pédiatre et ainsi de suite. Cette belle mélodie se poursuit quelques mois encore après l’accouchement . Ah! et n’oublie SURTOUT pas de l’inscrire sur une liste d’attente pour un médecin de famille, mais bien sûr, ça va te prendre une carte d’assurance-maladie pour exécuter cette tâche, cette dite carte qui n’arrivera  par la poste qu’un mois plus tard si tu as vraiment beaucoup, beaucoup de chance.

Il te semble que toi pis tes cernes avez clairement autre chose à faire que ça remplir des papiers, mais lâche pas fille! Après toute cette belle paperasse, tu auras la paix (pour un certain temps) et tu pourras amplement profiter de ce petit être tout neuf qui sent donc bon.

Tu auras un jour le dessus sur toute cette paperasse post-accouchement. Je t’en signe un papier .

Josiane Francoeur
JOSIANE FRANCOEUR

Une réflexion sur “La fameuse paperasse post-accouchement

  1. Manon Répondre

    Tellement vrai !!
    Je viens de le vivre pour mon 2ème. Le 1er étant né à l’étranger de mémoire ce n’était pas si compliqué.
    Là j’ai en plus à faire aussi les inscriptions et papiers pour les 2 consulats ! xD
    Le papa a bien essayé de m’aider pourtant …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *