T’es belle

beautiful woman dancing

Quand tu danses, quand tu ris, quand tu oublies le jugement des autres et que tu bouges en t’amusant, t’es belle.

T’es dans ta tête, dans ton rythme. Ton corps est en symbiose avec la musique. Tes mouvements sont fluides, adaptés à ton corps, à tes courbes. Tu grooves. Tu es magnifique, la sueur qui perle sur ton front, les vêtements qui collent à ton corps, le sourire qui traverse ton visage, tu es tout simplement superbe. Parfois, tu fermes les yeux pour mieux sentir les vibrations de ta chanson et tu pars dans ton monde à ta cadence.  Tu te laisses embarquer, tu te déhanches, tu ondules sur ta chanson, tu bouges avec souplesse.  Tu es libre de tes contraintes. C’est beau de te voir si épanouie. Tu rayonnes. T’es tellement belle.

Tu entraînes les autres dans ta danse. Tu es contagieuse. Tu es en harmonie avec la musique. C’est touchant, c’est pur, c’est vrai, c’est beau. Tu es tellement resplendissante dans ce moment de bonheur et de liberté. Toute tes défenses sont tombées, tu es toi. Tu profites de cette enivrante folie passagère sans soucis et sans tracas. Il n’y a plus rien qui existe à part toi et la musique. Tu es enveloppée d’ondes positives, tous tes problèmes semblent disparaître derrière chaque note. La vie est belle, le vent est doux, le soleil brille. Tu t’abandonnes à la mélodie. Légère et vivante, tu te fous du monde entier. Tu es libre.

Et pourtant quand la musique se taira, tu retrouveras ta lourdeur et ta fatigue. Quand le silence s’installera autour de toi, tu verras dans le regard des autres un jugement qui n’y est pas. Rapidement ton sourire s’effacera. Cachée derrière le voile sonore de la mélodie, tu t’étais permis d’abandonner ton masque. Tu ne jouais plus la comédie, tu n’étais plus en représentation.  Maintenant que ton enivrement musical s’est évanoui, ton corps redevient prisonnier de son apparence. Tes gestes se font brusques et secs, ta fluidité s’est envolée, tes contraintes sont revenues.

Danse. Peu importe ton âge, peu importe ton apparence, danse. Oublie ce que les autres pensent de toi, oublie ce qui t’empêche d’avancer et de te laisser aller. Si tu pouvais voir la tendresse et la douceur que porte le regard de tes enfants quand tu danses, l’émerveillement dans leurs yeux, tu danserais tout le temps, comme pour faire un doigt d’honneur à tous ces diktats sociaux qui te briment et t’encagent. Tu es tellement belle quand tu n’as pas de filtres!

Danse. Il n’y a rien de plus beau qu’une femme qui oublie qu’on la regarde et qui danse par bonheur, par plaisir, pour la vie. On devrait toujours vivre comme si on dansait sur la plus jolie des mélodies. Notre chanson à nous.

Lily Côté
LILY CÔTÉ

Une réflexion sur “T’es belle

  1. Amanda Répondre

    Wow quel beau texte. Souvent on oublie de se laisser aller et on s’en fait beaucoup trop avec ce que les gens peuvent pensé de nous, quand souvent, les gens nous regarde et ne voient que du positif et ne remarque pas nos « défauts » dont nous sommes si gênées/inconfortable. Un bon petit rappel de prendre la vie à la légère et de profiter de chaque moment. Merci 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *