Éduque ton enfant

mother scolding kid

Tu as fait des galipettes avec ton homme. Par la magie de la concordance de ton corps, son corps et le timing est né un petit être qui s’est développé petit à petit. De la grosseur d’un grain de sable jusqu’à la taille d’un gros melon d’eau te diront certains livres. Tu as souffert le martyre ou tu as été une chanceuse pour qui donner naissance a été le plus beau jour de sa vie. S’en est suivi des nuits à ne pas dormir et peut-être malheureusement pour toi, ça dure encore. Peu importe les désagréments dont tu as absolument le droit de te plaindre, c’est la chair de ta chair, ton plus beau trésor, tu te couperais les deux jambes, les deux bras et tu te résignerais à ne plus prendre ta petite coupe de vin de fin de soirée pour lui.

Mais dis-moi, qu’est-ce que t’es en train de faire ?

Je te comprends d’acheter la paix parfois. On plogue la Pat’Patrouille et on relaxe, on sert un Kraft Dinner à son p’tit et on décompresse, on compte jusqu’à trois et on n’agit pas. Je l’ai fait, on l’a toutes fait. Mais tu sais, une fois n’est pas coutume et j’aimerais que tu te rentres ça dans la tête. Quand on fait un bébé, qu’on le désire ou pas, à quelque part, à un certain moment, faut assumer. Ce petit bonhomme, cette petite mam’zelle que tu as mis au monde, il faut que tu te dises qu’un jour, il deviendra adulte. Avec les valeurs que tu lui as inculquées, avec l’éducation (ou pas) que tu lui auras donnée. Tu sais, être un être humain c’est bien compliqué, surtout à notre époque. Les personnes sont de plus en plus fausses, de plus en plus riches et de plus en plus seules. On est dans une ère de on veut tout tout de suite et si tu n’apprends pas à ton enfant à persévérer, à être patient et à rêver, la fin du monde approche à grands pas. En tout cas, la fin du sien.

Que tu pratiques le cododo, let’s go. Que tu sois une adepte du portage all the time, ça t’appartient. Que t’allaites, que t’allaites pas, je m’en fous. Tout ce que je veux, c’est que les enfants qu’on fait ne deviennent pas comme les adultes d’aujourd’hui. J’aimerais qu’on éduque nos enfants, qu’on leur apprenne que l’amour ne se trouve pas sur une plate-forme quelconque. Que d’attendre son tour, partager, dire merci et aider les gens, c’est payant. Leur portefeuille ne se portera pas mieux, malheureusement. Mais leur cœur grandira encore pis encore et quand ils seront sur leur lit de mort, ils pourront se dire qu’ils ont été de bons humains.

La génération m’épuise, les parents d’enfant roi m’exaspèrent.

Qu’est-ce que t’es en train de faire ?

Avoir un bébé, c’est ben le fun. C’est cute sans bon sens, ça sent bon et chaque éclat de rire nous fait monter les larmes aux yeux. On magasine des petites robes, on achète de beaux camions. Mais on ne peut pas se contenter de les ploguer devant des écrans et attendre que le temps passe. Il faut les éduquer, les guider, leur inculquer des lois, des règlements et faire en sorte que leur autonomie se développe. Leur confiance en soi aussi et ce n’est pas en leur donnant tout ce qu’ils veulent, ni en leur donnant la Pat’Patrouille comme modèle, qu’ils vont devenir de bons adultes et qu’on va pouvoir dire qu’en 2030, le monde se porte mieux !

Sur ce, pense à ce que tu veux léguer à tes enfants et attache ta tuque.

Éduque ton enfant.

Le monde de demain t’en remercie.

 

Margaux MacKay
MARGAUX MACKAY

2 thoughts on “Éduque ton enfant

  1. Mimirose Répondre

    Caline que tu as raison j’ai 54 ans mes enfants sont des adultes maintenant et j’ai 4 petits enfants ma fille fait de son mieux mais cristie qu’elle se fait critique ca pas d’allure et c’est de l’education de la discipline bien normal quand elle dit non pour l’heure over de la tablette ou du iphone ou je sais trop autre niaiserie. J’ai pas educquer mes enfants a tout avoir tout cuit dans le bec leur chambre devait etre fait ils ont eu des taches a faire oui des fois tu as besoin de decompresser c’est vrai ont est tous des humains et la perfection est pas de ce monde encore mais quand tu te fais envoyer chez le ….. parce que tu as juste voulu qu’un enfant se fasse frapper oufffff c’est weird alors l’education a jamais tuer personne

  2. Mélanie Répondre

    J’aime beaucoup ce blogue parce qu’il ne nous fait pas la morale…malheureusement on l’a échappé avec ce texte !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *