10 instruments pour torturer tes enfants 

kid taking drug

Il y a plusieurs tâches plates qui te reviennent en tant que parent et tu t’en attendais. Par contre, tu ne t’imaginais pas que les points suivants auraient l’effet d’un démon dans l’eau bénite pour tes petits tannants. Ce qui est encore plus horrible là-dedans, c’est que la grande majorité d’entre eux sont inévitables, tu dois donc les utiliser plus ou moins souvent. Puisqu’il vaut mieux en rire qu’en pleurer, voici donc les dix pires instruments pour torturer tes enfants.

 #10  Le shampooing

La tâche ingrate revient tous les 2-3 jours, et à toi le plaisir d’entendre hurler alors que tu te débats avec ton mini pour lui laver les cheveux et essayer de ne pas lui en mettre dans les yeux. Dommage qu’il ne comprenne pas que s’il ne bouge pas trente petites secondes, tu en aurais assez pour finir la job et éviter de lui couler du savon dans le visage. Misère.

 #9  Le maudit antibio aux bananes

Tu ne peux pas y échapper. Tôt ou tard, ton petit va se clancher une otite et tu n’auras pas le choix de lui administrer l’atrocité en liquide. Si tu es débutante, ça se peut que tu n’aies pas demandé le « meilleur goût » à la pharmacie, rendant encore pire l’expérience.  Si jamais t’as été assez chanceuse pour qu’il se tape une fameuse bronchiolite en plus, tu vas devoir utiliser des pompes, te donnant le feeling d’étouffer ton enfant pendant qu’il ne veut donc pas prendre ses  quatre respirations dans la machine.

#8  La crème solaire

Celui-là est traître, parce que tu ne t’en doutes pas au début de l’été. Ça a l’air de rien pendant les premières semaines de beau temps en juin, mais rendu aux canicules du mois d’août, il y a de fortes chances que tu ne sois plus capable. Dans cette catégorie, on peut aussi entrer les chapeaux\chasse-moustiques qui ont l’effet d’allonger la torture avant d’ENFIN sortir dehors pour se retrouver avec une face de carême dans le moustiquaire après quinze minutes.

#7  La brosse à cheveux/le clipper

Le cauchemar. Si jamais t’as un rejeton qui a décidé de laisser pousser sa chevelure, laisse-moi te dire que ça ne sera pas aussi glamour que dans Raiponce. C’est du travail. Plus ils n’aiment pas ça, moins ils veulent se faire brosser les cheveux, plus ils sont mêlés, plus ça fait mal donc moins ils aiment ça. C’est un cercle vicieux. Si tu as le modèle cheveux courts, bonne chance pour l’approcher avec un clipper lors de la coupe mensuelle. Sérieux. N’essaie même pas de te dire que tu vas faire une belle coupe égale. C’est fort possible que tu abandonnes à la moitié de la tête (#truestory).

 #6  Le banc d’auto

Quand ils sont petits, ça va. Une fois qu’ils ont compris le fonctionnement,  ils voient qu’en se débattant et en faisant le bacon de toutes leurs forces, ils gagnent cinq minutes de ton précieux temps le matin, à ton grand désespoir.

 #5  La débarbouillette pour laver le visage

Tu pourrais lui essuyer le visage avec du papier sablé qu’il aurait une meilleure réaction! La seule façon d’éviter la crise, c’est de le laisser le faire lui-même, mais on va se le dire, la job ne sera pas bien faite.

 #4  Les habits d’hiver

Juste retrouver les morceaux, c’est un calvaire en partant. Il a brisé une des attaches de la tuque, les &$?$%$? de mitaines avec une corde, mettre des bottes dans des pieds mous comme de la guenille… Rien pour te faciliter la vie. En plus, il a l’air du bonhomme Michelin dans son gros habit dans lequel il ne peut presque pas bouger. C’est garanti qu’il n’aura aucun plaisir.

 #3  Le thermomètre rectal

Tu dois avouer que celui-là, il est solide. Déjà qu’il n’est pas au top de sa forme (le pourquoi de la nécessité du geste), en plus tu lui enfonces ça. Ensuite, c’est un vrai rodéo pour garder la bête immobile le temps de voir le résultat.

 #2  Le coupe-ongles

Celui-là est vraiment embêtant. Pas le choix de le faire (si tu ne veux pas te ramasser avec un petit Wolverine) et tu te doutes que tu risques de lui faire mal parce qu’il va bouger (oui oui j’ai essayé pendant qu’il dort, mais ça le réveille!!). Tu l’accroches une seule fois et c’est terminé, il va s’en rappeler à vie. Bonne chance pour les prochaines fois!

 #1  Le mouche-bébé

Le mouche-bébé est LE PIRE instrument de torture. Quand tu le fais, ton petit est malade (donc grognon), il se ramasse avec un aspirateur dans les narines, de l’eau saline jusque dans la gorge, il se débat comme si ça vie en dépendait tout en mettant à rude épreuve ta patience. Quand c’est fini, sa crise ne l’est pas, donc son nez rebouche et tu as fait tout cela pour rien. Super.

Voici donc les pires instruments de torture de tes enfants. On a omis les légumes, laver les oreilles, le peigne à poux et plein d’autres… Il ne faut quand même pas te décourager avec une liste trop longue.

Bonne torture là!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *