Pour toi, mon beau-fils

little boy sad

Mon petit loup,

Je sais que ça te fait de la peine quand tu vois grand-maman bécoter ton frère sans même te donner un regard. Je sais que tu trouves ça difficile de voir le lien spécial qu’elle, ou d’autres personnes de ma famille, ont avec lui. Tu vois mon coco, il y a des personnes qui ne comprennent pas comment on fonctionne ici.

Ils ne comprennent pas à quel point, on s’aime fort. À quel point, on travaille fort pour qu’il n’y ait pas de différence entre toi et tes frères, peu importe qui est ta maman. Ce n’est pas de ta faute à toi si ton papa et ta maman ne s’aiment plus. Tu n’as rien à voir là-dedans. Quand papa a trouvé une nouvelle amoureuse, je sais que tu as trouvé ça dur et que tu ne m’aimais pas beaucoup au début. On a tranquillement appris à s’apprécier.

Puis, tu as eu une nouvelle mamie et un nouveau papi. De nouveaux oncles et tantes qui ne demandent que ça, passer du temps avec toi et te faire sentir à quel point ils t’aiment. Évidemment, ils ne t’ont pas tous accueilli à bras ouverts. Ceux-là, oublie-les. Ils ne comprennent pas, tout simplement.

Nous, on sait qu’une famille se serre les coudes et s’entraide pour passer au travers des difficultés. Elle permet de se ressourcer et de prendre du recul, mais aussi de laisser sortir le méchant lorsque c’est nécessaire. Une vraie famille ne garde pas rancune et ne laisse pas l’orgueil se mettre dans le chemin d’une belle relation. De l’amour sincère est partagé entre ses membres.

Quand tu les entends dire que tu n’es pas dans ma famille pour de vrai, laisse-les faire. Toi, du haut de tes quatre ans, tu m’as ouvert ton coeur et tu m’as laissé une place. Je sais que ce n’est pas toujours facile et que parfois tu préférerais être avec papa et maman, mais sache que je fais mon possible pour qu’on passe de bons moments ensemble et que tu grandisses dans le meilleur environnement que je peux te donner.

Je sais que je ne serais jamais ta maman mon coeur, mon but est seulement de te donner tout l’amour dont je suis capable pour que tu saches que tu as ta place dans notre famille, même si je ne t’ai pas donné naissance.

Pour les autres, tant pis pour eux. Un jour ils verront qu’une famille, ça ne se limite pas au sang.

Maman Ours
MAMAN OURS

Une réflexion sur “Pour toi, mon beau-fils

  1. Louison Tremblay Répondre

    Franchement, c’est très choquant que des gens de ta famille puissent dire que ton beau-fils ne fasse pas partie de ta famille « pour de vrai ». Chez nous, ça ne passerait pas. J’en parlerais ouvertement et si l’attitude ne change pas radicalement, je n’irais plus les visiter. Exclure un enfant démontre une telle étroitesse d’esprit (pour ne pas dire de la méchanceté) que je ne suis pas sûre de toutes façons que je voudrais côtoyer des gens comme ça, liens du sang ou pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *