Les 7 commandements de la mère et son char

kid in car shouting

#1  Un beau et mignon char sport, tu n’auras plus

On va se dire les vrais affaires, fille. Le superbe deux portes décapotable dans lequel tu te promenais la touffe au vent,  tu as vite fait de le changer pour un quatre portes familial dans lequel tu sièges avec ta toque sur la tête maintenant. À moins que tu sois encore plus willing que moi  (ou que tu aies plus de deux enfants et juste pas le choix) et que tu aies opté pour la fameuse et non la moindre grande caravane et ce, même si tu t’étais juré  de ne jamais figurer parmi les détentrices de ce genre de voitures.

#2  Ton auto sera toujours et à jamais  une continuité de ta maison

Ton auto est maintenant rendue la jumelle de ton salon, c’est-à-dire bordélique. Et oui, fille. On y retrouve de tout, parfois même un ami.

#3  Des trésors, tu y trouveras tous les jours

Ton char regorge de toutes sortes de choses des plus inusitées aux plus saugrenues. De la barre tendre fondue dans la porte de côté, aux miettes de Gold Fish dans toutes les craques inimaginables en passant par le crayon de cire rouge fondu lui aussi, mais cette fois-ci sur le siège arrière, ta voiture renferme un nombre incalculable de cochonneries, papiers, jouets, gobelets. Un vrai sac à surprises pas toutes le fun à découvrir.

#4  Une vraie oeuvre d’art extérieure, celui-ci deviendra

Grafignée de part et d’autre, ton auto ressemble désormais à un tableau de classe : un mélange de souvenirs des balades de vélo dans la cour ou de clés savamment utilisées par tes p’tits pour se rendre utiles à débarrer les portes du char.

#5  Toujours sale, il sera

Tu y retrouveras TOUJOURS des traces de pieds sur les sièges, parce qu’on sait tous que de se promener avec ses souliers sur les bancs d’auto, c’est tellement cool. Ça, c’est sans parler de ces fameuses autres traces; t’sais les traces blanches de calcium de l’hiver, ces taches pas lavables qui te font sacrer du début à la fin de l’hiver pis que tu finis par garder en souvenir tout l’été durant.

#6  En une discomobile, plus jamais il ne se transformera

Tu ne pourras plus jamais écouter la musique à un niveau élevé jusqu’à ce que tes mômes aient environ cinq ans, parce qu’avant, tu risques de les rendre sourds ou de passer pour une mère complètement débile dans le parking du Walmart. Dans tous les cas, mettre la musique à fond la caisse dans une minivan est un tant soit peu moins satisfaisant que dans un char sport. Par contre,  tu peux toujours mettre le son dans le piton lorsque que ton mini braille à l’infini et tu n’es plus capable d’entendre.

#7  Chaque moment seule dans cette automobile, tu apprécieras

Quand tu seras seule dans ton char, tu pourras mettre la musique au bout, baisser les fenêtres (sans craindre que le petit dernier pogne une otite) ou ben donc mettre l’air climatisé au bout (sans avoir peur que ton cadet pogne la grippe). Tu pourras respirer et passer à la commande à l’auto sans qu’un des kids hurle sa vie en arrière. Pis crois-moi, tu apprécieras tous les moments seule dans ta grande Dodge Caravan qui sent la bouffe, le vomi, les petits pieds et le petit sapin vert que tu as mis sur le miroir pour camoufler toutes ces magnifiques odeurs.

Bonne route là !

Josiane Francoeur
JOSIANE FRANCOEUR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *