Au médecin et aux infirmières qui m’ont suivie pendant ma grossesse, merci

pregnant woman with doctor

Cher doc,

Je t’écris ces mots car je trouve que ta réputation prend quelques baffes depuis quelque temps. Enfin, pas ta réputation personnelle, mais celle de ton milieu. Si j’en crois ce que je lis et j’entends, vous travaillez dans un système déficient avec des collègues blasés et vous vous foutez  de vos patients et de leur avis.  Mais moi, ce n’est pas l’impression que m’a laissé mon suivi de grossesse à l’intérieur de votre système.

Je ne dis pas que tout est parfait, loin de là. Je n’ai pas non plus été suivie dans l’un des hôpitaux reconnus et courus par les futures mères, ni même au privé. Mais malgré que j’ai eu droit au presque tout-inclus en matière de médicalisation de grossesse (lire ici suivi aux deux semaines assez tôt qui se termine en césarienne planifiée), je fais partie de celles qui ont apprécié leur suivi de grossesse en milieu hospitalier.

C’est pourquoi je veux prendre le temps de vous remercier, doc et infirmières pour tout ce que vous avez fait pour moi.

Dès le départ, quand j’ai su que j’avais une condition médicale qui nécessitait un suivi plus serré, vous avez perçu ma crainte. Vous avez pris le temps de vous asseoir avec moi, de m’expliquer ce qui en était (calmement, mais sans lunettes roses), vous m’avez montré la façon dont il faudrait que je la gère et vous m’avez guidée par la suite dans le traitement.

Durant le suivi, même si les demi-journées de suivi étaient longues avec la quantité de spécialistes à voir, vous preniez le temps de bien faire les choses avec chaque patiente. Aussi, quand vous constatiez qu’il y avait des patientes qui attendaient sagement debout dans la salle d’attente par manque de chaises, vous n’hésitiez pas à rappeler aux accompagnants des patientes de laisser leur place à celles qui étaient enceintes. D’ailleurs, on devrait vous embaucher dans les wagons de métro, vous en auriez, de la job.

Alors que la fin approchait, nous devions prendre une décision quant à la façon dont j’allais accoucher. J’étais inquiète de la suite et quand, en larmes, j’ai réclamé de discuter de cette décision avec le médecin qui m’avait suivie tout le long, malgré qu’elle n’était pas disponible dans l’immédiat, vous n’avez pas hésité à accéder à ma demande. Avec mon médecin de suivi, nous avons pris le temps d’analyser la situation, de voir les avantages et les risques des différentes voies d’accouchement qui s’offraient à moi et nous avons décidé ensemble en regard de ces facteurs et de son expertise médicale.

Quand je suis sortie de la salle d’examen, ce jour-là, j’étais contente et confiante. J’avais pris la décision de planifier une césarienne, en toute connaissance de cause et des risques encourus, mais sachant que c’était probablement la façon la plus sécuritaire pour bébé de sortir. Cette décision a d’ailleurs été l’une des premières occasions où j’ai connu la responsabilité d’être mère, c’est-à-dire de prioriser la sécurité de mon petit face à tous les inconvénients que pouvait m’apporter cette chirurgie.

Enfin, lors du Jour J, vous avez été remarquables. Des infirmières qui n’hésitaient pas à prendre le temps de répondre à mes interrogations à la chirurgienne qui m’a bien expliqué la procédure et qui a attendu la présence de mon chum (qui s’était perdu dans le bloc opératoire) dans la salle d’opération pour procéder à l’accouchement, vous m’avez bien traitée, vous avez traité le papa avec respect et notre petit trésor avec douceur et pour ça, je vous en serai éternellement reconnaissante.

Bref, grâce à votre écoute, j’ai pu poser des questions et exprimer mes angoisses durant le suivi. Grâce à votre expertise, vous avez trouvé des réponses à mes questions et des solutions à mes angoisses. Grâce à cette relation de confiance qui s’est installée au fil du temps, j’ai pu vivre une grossesse sereine malgré les embûches qui se présentaient et j’ai maintenant un petit poulet en pleine forme.

Tout ça, c’est grâce à vous. Merci.

Christine M.
CHRISTINE M.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *