Ton rêve d’être maman, et après?

woman in front of a window

C’était ton rêve depuis que tu étais toute petite. Tu rêvais d’être maman. Bien sûr, tu voulais rencontrer l’homme de ta vie et te marier dans ta belle robe blanche. Mais par-dessus tout, tu rêvais d’être enceinte et de fonder une famille. Pour la petite fille que tu étais, ça paraissait si loin que c’en était une finalité en soi, comme le dernier chapitre d’un livre.

Lorsqu’enfin le grand jour est arrivé, tu as plongé tête première dans ce nouveau monde trépidant de la maternité sans aucune hésitation. Tu étais prête à tout pour vivre ton rêve et être maman est rapidement devenu le rôle le plus important de ta vie. Tu t’es donnée corps et âme à tes enfants et à ta famille dont tu es si fière. Tu étais bien occupée, trop occupée pour te questionner sur toi-même. Et c’était parfait ainsi.

Puis, sans avoir vu le temps passer, tu te retrouves un beau matin au chapitre suivant. Ton petit dernier vient d’entrer à la garderie et là, c’est le néant. Pas que ton rêve d’être maman soit terminé, bien au contraire. Tes enfants sont ton quotidien, ils sont ta vie. Toute ta vie. Ils ont rempli chaque minute de chacune de tes journées dans les dernières années au point où tu en as oublié qui tu es. Au fond, l’as-tu seulement déjà su?

Bien sûr, ta vie d’adolescente et de jeune adulte sans enfants était bien remplie. Tu avais des passe-temps, des passions, des aspirations. Tu as fait des études dans un domaine enviable sans te poser de questions. Était-ce vraiment ta place? Étais-tu heureuse? Ces questions existentielles étaient sans importance pour toi, puisque tout ça, c’était en attendant de réaliser le rêve de ta vie. Tu ne t’étais jamais imaginé qu’il y avait une suite à ce rêve, un moment où tu aurais le temps de penser à toi, à la femme que tu es. Qui est-elle, cette femme? Sais-tu seulement ce qu’elle aime, ce qu’elle déteste et ce à quoi elle aspire?

Tu n’as peut-être pas les réponses à toutes ces questions et tu ne sais probablement même pas comment les trouver. Chose certaine, tu as le désir impatient de les découvrir. Parce qu’aujourd’hui, tu prends la décision de laisser émerger du plus profond de toi-même la femme que tu es pour qu’elle cohabite harmonieusement avec la maman. Cette femme qui donne sans compter mérite elle aussi d’exister et de se réaliser. Prends le temps de t’arrêter, de respirer et de rêver. Ose te lancer dans de nouvelles expériences, dans des projets ambitieux qui t’attirent secrètement. Qui sait, la clé de la connaissance de toi-même réside peut-être en partie dans cet inconnu qui t’appelle.

Ton rêve devenu réalité d’avoir des enfants est assurément le plus beau et le plus gratifiant des chapitres de ta vie. À toi maintenant d’en écrire de nouveaux qui n’auront d’égale que ta détermination et qui te combleront tout autant. Et surtout, n’oublie pas de donner à la femme que tu es le rôle principal qui lui revient.

Anne-Marie Proulx
ANNE-MARIE PROULX

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *