À toi, l’enfant qu’on a forcé à devenir grand

little girl sad with bear

Du plus loin que tu te souviennes, tu ne te rappelles que de violence, jurons et querelles.  Pourtant, il y avait de l’amour quand même dans ton petit cœur d’enfant pour ces personnes qui se chicanaient sans cesse. Le jour où tes parents ont décidé de se séparer, ce fut comme une libération pour toi, mais avec de lourdes responsabilités qui t’attendaient au détour. À toi, l’enfant devenu adulte trop vite, je te lève mon chapeau.

Entre une mère trop malade et trop distraite par ses amis pour s’occuper de vous à 100% et un père qui travaillait beaucoup trop pour vous donner un avenir meilleur, tu as dû prendre sur toi et t’occuper d’une personne plus importante encore à tes yeux que toi-même, ta petite sœur. Elle, trop jeune pour comprendre tout ce qui pouvait bien se passer; tu prenais soin d’elle le mieux que tu le pouvais. Tu voulais qu’elle puisse continuer de vivre sa vie d’enfant. Qu’elle puisse devenir une adulte quand son temps serait vraiment venu.

Entre le ménage et la cuisine, tu avais encore du temps pour t’inquiéter. T’inquiéter à savoir si ta mère allait bien, si elle avait payé le loyer (pour ne pas (encore) perdre votre logis), à savoir qui étaient ces personnes qui entraient dans la maison ou si vous alliez pouvoir manger le soir venu. Malgré cela, tu es restée forte pour toi et pour ta sœur, elle qui comptait sur toi sans le savoir.

À cet instant, tu t’es juré de ne jamais faire vivre la même chose à tes enfants, d’être une mère parfaitement imparfaite, mais qui donnera à ses enfants tout ce dont ils auront besoin pour vivre une vie heureuse et en santé.

Aujourd’hui, tu es mère. Une mère qui l’est devenue trop tôt pour sa sœur, mais qui regarde sa fille aujourd’hui et qui ne regrette rien de son passé puisque c’est grâce à cela que sa fille aura la meilleure mère qui soit pour elle.

Je te lève mon chapeau, à toi, qui es restée dans le bon chemin malgré toutes les embûches que la vie a mises sur ton chemin.

Aujourd’hui, sois fière de qui tu es devenue et aime-toi.

La Collaboratrice dans l'Ombre
LA COLLABORATRICE DANS L'OMBRE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *