La revanche de papa : aujourd’hui, c’est ta fête, mais tu n’es plus là

depressed man birthday

Aujourd’hui, c’est ta fête. Cette journée magique qui pendant des années a illuminé ma vie tant j’avais hâte de te faire plaisir. Parce qu’en fait, ta fête, c’était aussi la mienne.

Tel un enfant espiègle, je préparais cette journée des semaines à l’avance. Un événement Facebook pour inviter nos amis, un petit tour au Costco pour ramasser des saucisses, du poulet, du bon steak, une ou deux salades et des chips party mix parce que tout le monde sait que ce n’est pas un party sans le sac jumbo party mix du Costco. Pis après un petit tour à la SAQ pour s’assurer que nos convives puissent trinquer à la sante de la fêtée tout en m’assurant de te choisir une bonne bouteille de bulles juste pour toi.

Moi et les enfants, on décorait la cour; OK OK, les kids ne faisaient pas grand-chose, mais c’est correct, ils sont jeunes. On préparait ensemble ta journée. Maudit que j’étais fier de recevoir dans notre maison de banlieue nos amis et notre famille. Maudit que j’étais fier de notre petite famille.

T’étais la reine, t’étais ma reine.

Quand le temps le permettait, on finissait ça avec de la musique pis un p’tit feu jusqu’aux petites heures du matin pis le lendemain, j’essayais d’en ramasser le plus possible avant que tu te réveilles pour ne pas que t’aies à travailler.

Tu sais ce que j’aimais le plus de cette journée? C’était de voir ton sourire, de voir briller tes yeux, de savoir que j’avais réussi à rendre cette journée spéciale.

Aujourd’hui, c’est ta fête et je n’ai plus personne à fêter. Toi, tu vas sourire sous d’autres cieux à des gens autres que moi, tu vas faire briller tes yeux à des années-lumière des miens.

Aujourd’hui, c’est ta fête et moi je pleure à regarder cette cour vide, cette piscine sans vie, ce BBQ éteint et je bois cette bouteille de bulles seul en maudissant le bonheur que j’ai autrefois connu le jour de ta fête.

Parce qu’aujourd’hui, ce n’est plus ma fête.

Philippe Ahmaranian
PHILIPPE AHMARANIAN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *