Les 7 meilleures raisons de carburer au café quand t’es une mère

newborn with coffee

On va se le dire, la maternité, ça use la patience et ça gruge l’énergie jusqu’à ce que t’arrives au bout de tes ressources. Voici donc sept bonnes maudites raisons de carburer au café.

#1  La journée commence toujours trop de bonne heure

Pour une raison obscure et fort désagréable, la plus grande majorité des enfants se lèvent avant le soleil. Même si t’es une lève-tôt de nature, force est d’admettre que tes p’tits battent des records et qu’ils commencent normalement à virailler dans leur lit avant même que le premier oiseau de la rue se soit ouvert la boîte. Si t’es une lève-tard, tes matins sont fort probablement un cauchemar même si t’aimes tes enfants d’un amour inconditionnel à toute épreuve et tu traînes sans doute ta face de carême pendant un bon trois heures suivant ton réveil aux alentours de cinq heures du matin. Ça fait que le café pour te décoller les yeux n’est pas facultatif. Il est vital.

#2  Ça te prend l’énergie d’une G.O. malgré tes quatre heures de sommeil d’affilée

Cinq minutes après avoir ouvert les yeux, tes petits sont en feu. Ils font des courses dans les escaliers pendant que ton plus jeune joue du tam-tam sur son plat de Pablum avec sa cuillère en plastique jaune. À six heures et quart, ils sont prêts à être entertainés pis t’as intérêt à sortir l’artillerie lourde pour te rendre jusqu’à sept heures du soir. Ça fait que pour camoufler ton envie irrépressible de retourner te coucher et rester énergique et enthousiaste comme une monitrice de camp de jour, ça risque de te prendre une couple de tasses de café.

#3  Dans les faits, tu restes levée un minimum de 16 heures par jour

Je sais pas si tu le sais, mais quand tu te lèves à cinq heures le matin et que tu ne te recouches pas avant neuf heures et demie le soir, tu passes pas moins de seize heures debout. Pis tu recommences. Chaque jour. Ça fait qu’à moins de te replier vers les drogues dures, c’est possible que le café devienne ton arme ultime pour tougher la run.

#4  À midi, tu te sens comme si c’était l’heure de l’apéro

Quand tu te lèves à la barre du jour, à midi t’as souvent l’impression que ta journée pourrait s’arrêter drette-là. T’as fait six brassées de lavage, trois batchs de muffins, tondu le gazon, passé la balayeuse, cuisiné une lasagne pis un pâté chinois pour la semaine qui s’en vient en plus d’entertainer tes p’tits. Ça fait que ça se peut que tu feel comme s’il était quatre heures de l’après-midi, soit l’heure de l’apéro. Mais le temps de prendre un verre n’est pas socialement venu donc mieux vaut te replier sur le café. Pour faire ton deuxième shift et te rendre jusqu’au souper.

#5  La sieste des p’tits est ton seul moment de lousse de la journée pour faire du ménage

Quand tu dis que t’es brûlée, plusieurs personnes bien intentionnées te conseillent de dormir en même temps que tes p’tits font la sieste. La vérité, c’est que l’heure de la sieste, c’est aussi le moment par excellence pour plier du linge, préparer à manger, prendre des rendez-vous pis planifier les quarante-huit mille affaires qu’une mère planifie quotidiennement. Ça fait que peu importe la tâche à l’horaire aujourd’hui, ce qui est certain, c’est que tu ne vas certainement pas te coucher même si t’es brûlée. Mieux vaut te faire un petit café.

#6  Ta prochaine nuit complète devrait avoir lieu dans plus ou moins cinq ans

Certaines personnes fatiguées qui n’ont pas d’enfants ont toujours la possibilité de se dire qu’elles rattraperont le sommeil perdu la nuit suivante ou ben donc la semaine prochaine. Mais pas toi. Toi, tu sais que ta prochaine nuit de sommeil complète, il ne faut pas que tu l’espères. C’est vrai qu’elle peut arriver la nuit prochaine. Mais elle peut aussi arriver dans plus ou moins cinq ans. Entre-temps, heureusement, le café ne te lâchera jamais.

#7  T’as le goût d’avoir une vie

Les enfants se couchent le soir, tu te coules un petit café pis le monde te demande comment ça se fait que t’en profites pas pour aller dormir toi aussi ? Ben c’est parce que t’as le goût d’avoir un vie. Tu cours du matin (ben de bonne heure) au soir, la semaine comme la fin de semaine. Ça fait que quand tout le monde se couche, t’as ben le goût de te prendre un petit verre de blanc, une palette de chocolat ou tomber dans les chips, de te coller sur ton chum pis d’écouter la télésérie que t’as commencé en 1990. Mais pour te rendre jusqu’à vingt-et-une heures, ça prend un petit remontant pis ton ami le café est là pour te servir.

Le café, c’est ton ami. C’est ton allié. Prêt à t’accompagner dans les plus beaux comme les plus affreux moments de la maternité. Pis après le beau sourire de tes p’tits à cinq heures et quart,  il y a juste son odeur pour réconforter ton cœur de mère.

 

logo parfaite maman cinglante

Une réflexion sur “Les 7 meilleures raisons de carburer au café quand t’es une mère

  1. LAVOIE Répondre

    Pour la parfaite maman cinglante… Desolee mais après autant de café tu dois avoir les nerfs à vifs….et je dirais même pas du tout patiente avec tes petits amours. Crois moi j’ai été seule avec 5 enfants âgés entre 3 et 13 ans (des.jumeaux les 3 ans) et ca a duré 11 ans et j’ai toujours réussi à carburer pour m’en occuper simplement en y allant de mes priorités. Je te dirais pas que ca a ete facile mais c »est la realite. C’est un don de soi inconditionnel que d’avoir un enfant. Il faut y penser au quotidien et je crois pas que cette pensée vienne avec le café.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *