Je suis juste une maman

mother sleeping with kid

Je suis juste une maman. Une maman à bout de souffle par moments. Une maman qui n’a pas dormi plus de quatre heures d’affilée depuis des années. Une maman qui tombe de sommeil en même temps que le soleil se couche et qui se lève aux aurores depuis la naissance de ses petits. Une maman qui achèterait du sommeil en canne et qui carbure au café. Mais je suis aussi une maman qui, même plusieurs années après la naissance des enfants, peut les regarder dormir, émerveillée et comblée par la beauté de leur petit visage détendu au milieu de la nuit.

Je suis juste une maman. Une maman à bout de souffle par moments. Une maman qui court du matin au soir toute la semaine entre le travail, la garderie, l’école, l’épicerie et les nombreux cours de l’un ou de l’autre des petits. Une maman qui cuisine le souper en faisant réciter les devoirs à la plus vieille. Une maman qui prépare le déjeuner et les lunchs en même temps et qui a mis de côté la brosse et le mascara depuis longtemps. Une maman qui craint parfois d’arriver en retard à la garderie ou au travail et qui travaille parfois avec une tache de lait caillé sur l’épaule. Mais lorsque le moment d’aller chercher les petits se présente à la fin de la journée, je suis une maman comblée et excitée de retrouver ses enfants, ses plus grands amours, et de sentir leur petite main se refermer sur la sienne, malgré le temps qui file entre ses doigts.

Je suis juste une maman. Une maman à bout de souffle par moments. Une maman qui gère des chicanes et qui panse des blessures. Une maman qui répète à l’infini jusqu’à plus de patience. Une maman qui attend que ses petits s’habillent pendant de longues minutes avec le manteau sur le dos. Une maman qui explique. Une maman qui répond à plus de questions en une journée qu’une enseignante en une année. Mais je suis aussi une maman dont le cœur fond lorsqu’elle essuie les larmes de son plus jeune, lorsqu’elle prend dans ses bras son plus grand pour le consoler d’une mauvaise chute, lorsqu’elle plonge son nez dans les cheveux de son bébé en lui chantant une berceuse pour l’apaiser.

Je suis juste une maman. Une maman qui joue aux Legos. Une maman qui joue à la poupée. Une maman qui se sent parfois coupable de prendre quelques minutes pour elle alors que son petit lui demande de venir jouer. Une maman qui trouve le temps long, agenouillée par terre, à promener des petites voitures et des camions sur un tapis. Une maman qui tourne autour des modules de jeux au parc comme une âme en peine pendant que ses enfants s’amusent. Mais je suis aussi une maman qui s’abreuve des éclats de rire et du plaisir de ses enfants. Une maman qui puise toute l’énergie dont elle a besoin chaque jour dans leur regard rieur et leur bonheur.

Je suis juste une maman. Et rien ne saurait davantage me combler.

logo parfaite maman cinglante

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *