Les 6 types de mères

mothers fight

Avoue que lors d’un party de famille, d’une soirée entre amis ou de toute autre occasion où tu trouves des parents et leurs enfants, tu finis par juger les gens avoir ton opinion sur eux.  En groupe, tu peux découvrir la vraie nature des gens, et c’est fascinant de voir les différentes réactions à une même situation.  Tu ne peux pas faire autrement que de te comparer, et ça finit toujours par être le sujet de discussion avec ton chum au retour à la maison!  Alors voici les six types de mères que tu peux repérer fréquemment.

#1  La Gère-Mène 

C’est la plus connue de toutes. Elle veut que tout soit fait à sa façon, elle n’accepte pas de dérogation à son plan. Si elle tient un souper potluck, elle va assurément vous dire quelle vinaigrette mettre dans votre salade ou quelle marque de saucisses à hot-dog sont acceptées (alors que tes talents culinaires sont sans équivoque supérieurs aux siens).

#2  La Vivre et Laisser Vivre 

C’est probablement une femme qui s’est sentie brimée dans sa liberté pendant sa jeunesse (mais ça fait partie de l’adolescence, non???).  Tant qu’elle peut avoir la paix, elle se fout pas mal de ce que sa progéniture peut faire.  Pendant qu’elle sirote son verre de vin en riant avec les autres convives, son gamin pourrait bien être en train de martyriser le tien; elle lui criera du haut des escaliers d’être sage, sans aller voir ce qui se passe vraiment.

#3  La fausse sévère 

Elle passe son temps à dire à ses rejetons de ne pas faire ceci, d’arrêter de faire ça, mais en gardant son sourire et sa bonne humeur peu importe si l’enfant obtempère ou non (et habituellement, c’est non).  Pas de conséquences, c’est un éternel recommencement,  et après  elle se demande pourquoi ses enfants n’écoutent pas et font à leur tête (ben parce que tu les laisses faire et ils le savent).

#4  La mère qui a beaucoup de règles 

Pour sa santé mentale et la survie de ses enfants, elle tente de maintenir partout les mêmes règles qu’à la maison… mais pas facile de le faire dans un environnement non contrôlé.  La routine et les règles sont la recette du succès de sa vie de tous les jours, alors elle se dit que si on tente de maintenir le tout, la journée ou la soirée avec une foule d’autres gens devrait se passer relativement bien.  Mais quand le cousin saute sur le divan alors que pour toi, c’est inadmissible, tu te mords la langue pour ne pas le chicaner et ton non-verbal est assez éloquent pour que tes enfants comprennent que c’est un gros NON pour eux.  Elle finit parfois par abdiquer sur certaines choses, mais ses enfants sont bien avisés que c’est spécial et juste pour aujourd’hui.

#5  La mère qui s’la pète

Elle, tu la détestes silencieusement.  Elle a tout, elle a tout vu, elle a tout fait, elle a amené ses enfants à toutes les places cool du moment, ses enfants ont eu toutes les maladies et elle a trouvé les meilleurs remèdes car elle a consulté les meilleurs spécialistes.  Selon elle, ils sont bons dans tout en plus d’être sages et polis.  Pis si on se fie à Facebook, elle a donc l’air parfaite, jamais de négatif dans sa vie.

#6  La mère qui n’a plus de jeunes enfants depuis longtemps

Dans cette catégorie, on a les matantes et surtout, les belles-mères…  leurs conseils ne s’appliquent pas nécessairement à ta réalité.  Ou ils n’ont juste pas d’allure.  Le monde évolue, et parfois tu te demandes comment leurs enfants ont réussi dans la vie avec des mères comme elles!

Y’a du bon dans chacune de ces femmes, mais on a toutes nos faiblesses.  On apprend au contact des autres, et même si tu es une totale #4, tu vas finir par adopter des comportements de Vivre et Laisser Vivre.  Et sais-tu quoi, ça ne sera pas ça si pire en bout de ligne.  Moins de frustrations, moins de crises, mais moins de contrôle… est-ce si mauvais?  Tu profites plus de tes soirées et c’est sûrement plus agréable pour tout le monde autour de toi!  Et avec quelques drinks, la #5 te sortira sûrement quelque chose de ben plate dans sa vie (à part un ongle cassé).

Alors jase tranquillement avec tes amies, laisse les enfants s’amuser à ce qu’ils veulent tant que ce n’est pas dangereux; ils vont probablement se bourrer de cochonneries et ne pas manger assez de légumes, mais tu reprendras la routine à la maison demain… avec de beaux souvenirs de la veille.

Sophie Métivier
SOPHIE MÉTIVIER

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *