Ton enfant différent

mother embrace kid

Le moment que tu attendais depuis toute petite, depuis que tu es amoureuse, depuis toujours, est arrivé. Tu es enceinte et il y a un petit être qui grandit en toi.  Sans perdre une seconde, tu t’investis à fond dans la maternité. Tu lis plein de livres portant sur le sujet, tu suis l’évolution de bébé religieusement, tu vas aux rendez-vous médicaux avec impatience et tu te surprends à téléphoner à Info Santé à 2:00 du matin parce que tu penses que le petit n’a pas bougé depuis plus de trois heures. Tu écoutes attentivement les histoires concernant les premiers jours de vie, les premières semaines, les premiers mois dont te fait part ton entourage.

Tu te prépares aux changements, tu es une fille de même.

Puis, suite à un suivi médical, tu apprends que ton enfant chéri, oui la perle de ta vie, sera différent. Les mots résonnent dans ta tête. Tu as l’impression de frapper un mur. La douleur est intense. Tu pleures. Et, il n’y a personne qui peut comprendre ce que tu ressens.

Tu n’as pas su te préparer à la différence. Personne ne le peut. Il n’y a pas de manuel d’instructions. Dans le Saint Livre de la future maman, il n’y a pas de chapitre s’intitulant « Ton enfant sera pas comme les autres ».

Mais ça va aller.

Il y a des jours où ça sera plus facile, d’autres où tu étoufferas et certains où tu en voudras à tous ceux qui oseront croiser ton regard. Ce sera difficile de te dire ou même de t’imaginer que la vie de ton enfant ne se déroulera pas comme tu l’avais prévu. De voir réduits à néant tous les rêves que tu avais imaginés. Tu devras revoir ton planning, choisir des choses selon les limites de ton enfant, selon ses capacités. Au début, tu feras une multitudes de recherches sur le net. Disons-le, tu espéreras toujours trouver un remède miracle, mais ça n’arrivera pas. Mais tu trouveras des manières de faire pour t’adapter à ta nouvelle vie, pour offrir le meilleur à ton enfant chéri.

T’adapter. Tu devras t’y faire. Ça deviendra ton nouveau credo.

Prends le temps d’accuser le coup, mais n’oublie pas que tu devras te relever et être forte pour ton enfant. Il aura besoin d’un ancrage solide, quelqu’un qui pourra le soutenir.

Plus tôt que tard, tu comprendras que sa différence le rend unique, adorable. Qu’il sera le centre de ton univers et que tu feras tout pour l’amener à réaliser ses rêves.

Puis, plus tard, tu écriras dans ton livre de la parfaite-maman-pas-toujours-parfaite que tu en as bavé pour te rendre là où tu es avec ton petit, que la route fut difficile, voire sinueuse, qu’il t’est arrivé de vouloir abandonner, mais qu’à chaque fois que ton regard a croisé celui de ton enfant différent, tu as su puiser dans votre amour mutuel la force de continuer.

Love you boy. 

Isabelle Gagnon
ISABELLE GAGNON

Une réflexion sur “Ton enfant différent

  1. Timmermans Répondre

    Cest tellement vrai! Je me retrouve entiermeent dans ce temoignage…
    1an auprès l’annonce de la mucoviscidose de ma fille, je n’y arrive toujours pas. Je suis actuellement en période de « je pleure 23h sur 24 »!
    De plus ma soeur nous a annoncé sa grossesse hier, un bébé qui viendra « normal » du coup j’en veux à la terre entière…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *