Ton impatience maternelle

bored woman impatience concept

Tu n’es pas le genre de personne vraiment patiente.  En fait, sur une échelle, tu es environ à 1 sur 10.  Rien de pire pour te faire damner qu’une personne qui marche très lentement devant toi ou encore qui prend une éternité pour payer à la caisse.   Pis toi, tu pensais, que miraculeusement, ça serait différent avec tes enfants.  Ben j’ai une petite surprise pour toi, non, tu vas être tout aussi impatiente ou encore plus.

Tu imaginais le jour ou tu apprendrais à faire du vélo à ton enfant, tu te voyais déjà, souriante, pleine de bienveillance, à lui dire bravo-tu-fais-ça-comme-un-champion, mais dans les faits, à bout de nerfs devant l’incapacité de ton enfant de faire une suite simple, tu te ramasses plutôt à crier pédale-aweille-regarde-devant-pédale-pousse-avec-tes-pieds…!  Maudine que c’est plaisant, que d’agrément! Sans compter le regard plein de jugement des parents souriants que tu croises sur ton highway to hell.

Pis tu n’aurais pas pensé, mais brasser un dé, t’sais c’est pas quelque chose d’acquis. Ben non, pourtant c’est simple prends-shake-tombe.  Trois petites actions qui semblent anodines, mais pour un enfant de quatre ans, tu vois, le niveau de complexité est étonnamment élevé.   Ça fait que tu te tournes vers le jeu de mémoire, mais le concept chacun-son-tour-pis-tu-as-deux-pareils-tu-joues-encore, ben ç’a d’l’air que c’est pas bon pis que ça peut mener à des crises.   Laisse-le juste faire n’importe quoi, c’est mieux pour ta santé mentale.

Quand tu es un cas d’impatience extrême, ton quotidien est une épreuve.  Tellement de choses que tu penserais sont acquises, mais non, tu vas encore répéter, pis Dieu sait que tu DÉTESTES répéter.  On ne se sauvera pas des souliers toujours dans le mauvais pied, du zipper qui ne monte pas ou de l’enfant qui semble toujours prendre un rythme de tortue quand tu es pressée.

Parfois il faut se rationaliser et se dire que pour l’enfant là, tout est nouveau pour lui, pis même si toi tu as joué à serpents-échelles vingt mille fois, ben lui c’est sa première, pis c’est pas facile à comprendre.  Comme dans tout, tu as des forces et des faiblesses, pis c’est correct.  Obstine-toi pas à vouloir  être LA personne qui va tout enseigner à tes enfants.  Délègue, parce qu’au final, l’expérience en sera juste meilleure pour ton enfant.

Respire un bon coup, pis dis-toi que ton enfant il va aussi finir par t’en montrer t’à l’heure, pis tu ne vas pas toujours  comprendre vite vite.

milie Verret
MILIE VERRET

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *