Maman, viens m’essuyer!

kid on toilet

Tu le sais comment ça se passe, hen? Tu sers les assiettes de tout le monde, tu verses les breuvages de tout un chacun, tu mouilles une débarbouillette, tu apportes la fourchette rose à ta fille qui ne voulait pas la mauve aujourd’hui. Puis tu finis par t’asseoir. Fiston t’annonce en grande pompe qu’il doit aller aux toilettes. Comme à tous les soupers. ‘’Ben vas-y, mon cœur’’, que tu lui dis, malgré que tu sais très bien ce qui s’en vient….Dans 5-4-3-2-1…

‘’MAMAN, VIENS M’ESSUYER!!!!!!!!!’’

À cet instant, tout se passe dans le regard entre ton chum et toi. Un regard qui en dit long :

Chum : Il a dit ‘’maman’’.
Toi : S’il te plait vas-y, je viens de m’asseoir. C’est son troisième caca de la journée.
Chum : J’ai changé le bébé tantôt, il en avait jusque dans le dos.
Toi : J’ai promené le chien cet après-midi et il a fait deux tas. DEUX.
Chum : Vas-y cette fois et le prochain, je m’en occupe, juré.
Toi : J’t’en suppliiiiiie vas-y, je te promets que je vais faire n’importe quoi en échange.
Chum : ??
Toi :…Ben, sauf si j’suis trop fatiguée…

-MAMANNNNN!

Tu capitules finalement et tu te rends dans la salle de bain. Puis il te vient une bouffée de motivation. Fiston a presque quatre ans. Ça vaut la peine de tenter le coup. Tu vas lui apprendre à s’essuyer! Après avoir géré avec lui la quantité de papier appropriée (c’est-à-dire plus qu’un carré, mais moins que pour remplir une pinata, mettons), tu lui expliques la mécanique de la chose. Puis tu le regardes, tellement penché que son nez touche ses petits genoux, avec son bras trop court armé d’une boule de papier hygiénique, cherchant à atteindre son arrière-train à l’aveugle. Il réussit finalement à esquisser un mouvement d’essuyage, s’étirant une belle traînée brune jusqu’au coccyx, puis te regarde avec fierté.

C’est là que tu maudis votre belle alimentation riche en fibres solubles. Tous ces fruits, céréales entières et graines de chia (sans mauvais jeu de mots) qui donnent à fiston une belle régularité, ne donnent pas l’avantage d’une belle boulette sèche qui ne laisse pas de traces…. Tu te rends compte que ça te prend dix secondes pour lui essuyer les fesses, alors que ça te prendra dix minutes pour frotter les traces de break qui orneront ses bobettes à tous les soirs.

Fait que, euh… tu choisis tes batailles et décides de continuer à torcher petit homme pour quelques mois encore. En attendant, tu passeras l’été à trouver une façon de lui faire allonger le bras. Ce sera plus simple!

Mélissa Brassard
MÉLISSA BRASSARD

Une réflexion sur “Maman, viens m’essuyer!

  1. Mélanie Répondre

    C’est drôle… et tellement réaliste! ;o)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *