Tes bons et tes mauvais jours, mon enfant autiste

autism concept

Je te regarde dormir ce soir et je te trouve si beau,  paisible, presque angélique. Je m’arrête un moment sur le pas de ta porte afin de m’imprégner de ce moment. J’aimerais que le temps s’arrête là maintenant, pour ne plus avoir à penser à demain et au lot de défis qui,  je sais,  l’accompagneront.

Parce que vivre avec toi, c’est vivre avec une épée de Damoclès au-dessus de la tête.

Parce que tu es autiste.

Parce que tu as tes bons et tes mauvais jours.

Et ça, je ne le découvre qu’à ton réveil. C’est comme jouer à la loterie… parfois c’est le bon numéro qui sort et d’autres fois, disons que la chance est moins de notre côté.

Dans tes bons jours,  tu es tout à moi. Disponible et avec une joie de vivre sans pareil. J’arrive même parfois à mon plus grand bonheur,  à établir un contact visuel avec toi. Ces jours-là sont de vraies aventures dont nous en savourons chaque minute. J’en arrive presque à oublier ton diagnostic l’espace de quelques heures. Ce sont des instants de bonheur purs dont nous profitons pleinement.

D’autres jours, c’est différent. C’est comme si tu t’emmurais dans ta tête. J’essaie par tous les moyens de t’en faire sortir,  de te ramener avec moi, mais c’est impossible. Rien de ce que je te propose ne t’intéresse. C’est comme si tu dressais une forteresse de solitude dans laquelle j’étais incapable d’entrer.  Même la télé que tu me demandes avec insistance, tu la regardes sans la regarder. Et moi, je reste là comme une spectatrice impuissante de ta léthargie. J’ai juste envie de me mettre devant toi et de te crier de me revenir, mais je sais bien que ça ne servirait à rien.  Parce que je sais bien que ce n’est pas de ta faute et que tu dois probablement te sentir aussi mal que moi. Donc je ravale ma peine et reste à tes côtés en silence parce que je devine que c’est ce dont tu as besoin. Juste le fait que tu acceptes ma proximité met un petit baume sur mon cœur écorché de mère. C’est ce qui fait mon bonheur lors de tes mauvais jours.

Donc ce soir,  je ne peux pas dire de quoi demain sera fait. Par contre je sais que,  même si c’est parfois difficile,  je l’accueillerai comme un cadeau empli de surprises.

Parce que c’est ça la vie avec toi et tu n’imagines même pas à quel point ça me remplit de bonheur.

Karine Desautels
KARINE DESAUTELS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *