Le père de tes enfants, ton seul amour

parents kissing in bed with baby

C’est samedi matin, tu es réveillée, mais tu traînes un peu. Tu entends les rires qui proviennent de la cuisine, la voix de celui avec qui tu partages ta vie depuis des années et un sourire en coin se dessine sur ton visage. Parce que c’est ça, le bonheur.

C’est à ce moment que tes pensées te ramènent des années en arrière quand tu l’as rencontré alors que tu n’avais pas encore dix-huit ans.

Tu te souviens des petits papillons que tu avais dans le ventre quand il t’a demandé si tu voulais faire un bout de chemin avec lui. À cet âge-là, tu rêvais d’avenir, mais tu ne savais pas trop où il vous mènerait. Avec lui, tu étais confiante et vous vous surpreniez à faire des projets. Puis vous avez franchi l’étape du bal des finissants du secondaire ensemble.

Puis, les nuits entières à vous aimer et les voyages sur des nowhere ont fait place aux jobs d’étudiants, aux multiples cours et aux responsabilités d’adulte. Tu avais des craintes, mais ton homme était toujours là pour te faire voir le positif dans toutes les situations.

Ça n’a pas toujours été facile; la distance est venue vous rendre visite à quelques reprises et les fins de mois rudes ou votre seule sortie de couple était d’aller manger un chausson aux pommes à deux au McDo se sont avérées plus difficiles que tu ne l’avais cru. Sur le coup, vous étiez désespérés. Mais en y repensant aujourd’hui, tu te rends bien compte que ces moments vécus à deux font partie de votre histoire d’amour.

La vie rangée est entrée par la grande porte, vous vous êtes vite retrouvés dans le tourbillon de l’adulterie. Malgré les mauvaises langues qui ne donnaient pas cher de votre couple, tu as relevé la tête et tu as affiché ton beau sourire et vous avez marché main dans la main. On pouvait presque lire dans ton visage que cet homme était le tien. Et tu n’avais pas tort parce qu’il a fait sa grande demande et quelques mois plus tard, vous êtes devenus monsieur et madame.

Lorsque tu avançais dans l’allée, il te regardait le sourire fendu jusqu’aux oreilles. Plus rien ne comptait. Pour lui, tu étais la plus belle. Vous vous êtes promis de traverser toutes les tempêtes à deux. Ce n’est pas peu dire. Tu sais très bien que votre couple n’est pas parfait. De toute façon, qui peut le prétendre ? Il y a des jours encore aujourd’hui où l’homme de ta vie te tombe franchement sur les nerfs et, de son côté, il y a des moments où il te donnerait probablement ton 4%. Mais votre complicité est toujours aussi présente et votre vision de voir la vie à deux est bien ancrée.

Autour de vous, les couples tombent comme des mouches et ça vous ébranle. Vous vous surprenez à penser que c’est vous qui n’êtes peut-être pas normaux. Pourquoi seriez-vous épargnés ? Tu te sens presque mal de rencontrer des amis du secondaire et de dire que vous êtes encore ensemble parce que c’est rarement le cas. Ça semble tellement inconcevable d’être heureux et amoureux encore après tout ce temps. Mais pour vous, la recette gagnante, c’est de prendre le temps, c’est d’être persévérants et conciliants. C’est de devoir parfois reculer de deux pas pour pouvoir avancer de trois. C’est d’accepter qu’il n’y a rien de facile dans la vie et ce n’est pas parce que tu es heureux que tu ne vis pas des moments difficiles quelques fois.

L’arrivée des enfants n’a pas confirmé que tu avais l’homme parfait pour toi; tu le savais déjà. Mais en le voyant d’un autre œil, en le voyant en tant que papa, tous tes doutes se sont envolés. On s’entend pour dire qu’avoir des enfants met un couple à rude épreuve. Mais c’était ce que vous désiriez.

Tu sais que ta vie sera avec lui et vous serez ensemble pour combattre le vent et les marées.

Aujourd’hui, vingt ans plus tard, tu sais qu’il est essentiel à ta vie comme un café le matin. La fougue et la passion d’adolescents se sont transformées en amour sincère et fusionnel. Ton homme, tu ne peux t’arrêter de le regarder et de le trouver beau. Au fils des ans, tu remarques ses changements physiques, ses petites rides et ses quelques cheveux blancs qui font leur apparition. Mais pour toi, c’est toujours ton ado rebelle d’il y a vingt ans.

Alors ce matin, l’entendre rire avec vos cocos te gonfle le cœur de tendresse. Malgré les différentes épreuves de la vie, vous avez toujours été là l’un pour l’autre. Tu espères que lorsque vous serez vieux, vous marcherez ensemble main dans la main. Tu seras toujours aussi souriante l’air de dire que cet homme, c’est le tien.

Mélissa Boulanger
MÉLISSA BOULANGER

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *