Le retour TANT attendu des Cubes énergie

bored woman

Chers parents d’enfants du primaire du Québec, mes très chers collègues, bonjour.

Le ciel se déverse par litres dans les cours de nos charmantes écoles et la déprime vous talonne? Si vos enfants sont comme les miens, ils s’amusent à rouler en vélo dans les flaques de bouette, ils se courent après dans la maison en s’obstinant pour le très sélect dépliant promotionnel offert par l’institutrice de votre plus vieux, ou pire, ils écoutent en boucle les trois mêmes épisodes des Ninjagos qui sont à la recherche éternelle des quatre lames sacrées (OMG, pu capable).

Bref, soit ils se salissent dehors, grugent vos nerfs en dedans ou prennent en pain devant un écran-diabolique-source-de-mal-infini-et-d’aliénation.

Vous cherchiez quelque chose pour vous changer le mal de place? Vous aviez envie de varier le menu après un hiver passé dans les estrades glaciales de votre aréna de quartier? Ça tombe bien! Après le mois de la nutrition et le défi 5/30, voici le retour TANT attendu des Cubes énergie.

Ah! Les Cubes énergie! Vous en aviez bien besoin n’est-ce pas? Bande de paresseux, je vous entends râler! Allez! Sortez de votre divan! Et puis… Quelle source de motivation extraordinaire que de colorier des petits carrés qui permettront (peut-être) à votre marmaille d’aller faire le party au Stade Olympique!

Attention par contre! Certaine conditions s’appliquent. Vous devez exclusivement calculer le temps d’activité physique que vous faites AVEC VOTRE ENFANT. Ainsi, vous ne pouvez pas calculer votre sprint pour rattraper l’autobus du matin, les escaliers montés/descendus à pied au bureau, la séance de magasinage express pour les vêtements sur l’heure de lunch, la course au meeting, le relais de la routine du soir, ni même cette séance de jogging que vous pourriez avoir la lubie de faire une fois les petits au lit. Non, tout ça ne compte pas.

Vous les coincez où dans votre horaire vous ? Petit rappel. Quinze minutes d’activité physique = 1 cube. Idéalement, votre enfant devrait en cumuler un minimum de 28 par semaine pour ne pas être identifié comme LA patate de sofa de sa classe.

Vingt-huit cubes. Come on ! Cela représente quatre cubes par jour, donc deux pour vous et deux pour lui ou encore un blitz de un cube pour chacun des membres de votre famille élargie : grands-parents des deux bords, parents, beaux-parents, frères, sœurs, oncles, tantes et cousinage.

Si vous êtes comme moi, les jours de semaine, vous passez tout au plus une heure et demie le matin avec vos enfants. Vous pourriez profiter de ce moment pour leur faire faire des pompes ou encore courir autour de l’îlot de la cuisine. C’est une option. Personnellement, j’ai décidé de ne pas compter sur ce moment.

Reste le soir. Je sais. Il y a le souper, les devoirs, la douche, le brossage des dents, la collation et peut-être même l’histoire avant le dodo (parce que la lecture est un si beau cadeau). Tout ça, bien sûr, avant 20h30 si vous êtes de mauvais parents qui couchent leurs enfants à la limite des recommandations pédiatriques. Oui, parce ce que les enfants de six à douze ans devraient dormir entre dix et douze heures par jour. Faites le calcul. Si vous les levez à 6h30, vous devriez les couchez vers 20h30, mais il serait préférable de viser 18h30 pour favoriser leur forme et leur santé (!!!).

Bref, soit vous utilisez tous vos week-ends de mai pour faire de grosses fêtes familiales et cumulez les cubes à coup de séances de jumping jacks communautaires (faire de l’exercice par Facetime, c’est moins l’fun), soit vous coupez à quelque part dans les devoirs, les pratiques d’exposés oraux, l’étude en vue des examens, le bricolage-devoir, etc. Enfin, ce sont les deux options que je considère envisageables chez nous.

On rigole là. Ça m’embêtait un peu d’avoir à recommencer à accumuler des cubes cette année. N’empêche que ça force un peu tout le monde à travailler ensemble et (surtout) ça m’oblige à jouer plus avec mes enfants et moins avec mon téléphone intelligent. L’an dernier, mes petits et moi avons développé l’habitude de faire de longues balades en vélo. Une habitude qui a duré tout l’été et qui nous a permis de passer beaucoup de temps ensemble. Fiston affirme depuis que le vélo est son sport préféré.

En gros, les cubes sont comme de la visite qui se pointe par surprise. Sur le coup, ça dérange l’horaire rodé à la minute, on chiale un brin, mais au final, une fois la visite repartie chez elle, on est quand même bien contents de se l’être tapée.  Finalement, c’est une maudite bonne idée cette histoire de cubes.

Merci Pierre Lavoie !

Anne-Claude Foucault
ANNE-CLAUDE FOUCAULT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *