Je veux être cette mère

woman and daughter on field with sun

Je te regarde dormir dans toute ton innocence et ta fragilité. J’ai des espoirs et des rêves plein la tête pour toi. Puis je pense à l’impact que j’aurai sur toi, à ce que je peux être ou non pour toi, à ce que je peux t’apprendre, à la façon dont  je vais influencer ta vie. Et ça vient me chercher au plus profond de ce que je suis, au coeur de mes valeurs, de ce que l’on m’a appris, de ce que la société  reflète.

Je n’ai pas peur d’être une mauvaise mère, plus maintenant, mais j’ai cet espoir intrinsèque que je trouverai l’équilibre pour être la mère, la femme et le modèle que tes petits yeux et ton jeune cœur en construction ont besoin pour s’épanouir et devenir l’adulte de demain.

Je veux être cette mère qui te montre que l’organisation aide à garder les idées claires sans donner trop d’importance au ménage. Que ta maison, comme ta tête, doivent rester propres à tes yeux et non pas à ceux des autres et qu’il vaut mieux assumer que tout n’est pas parfait et profiter de la vie. Je veux que tu puisses laisser traîner tes jouets pour mieux t’apprendre à trouver ta façon de percevoir l’espace et l’ordre.

Je veux être cette mère qui s’assoit par terre avec toi pour jouer à tes jeux inventés par ta petite tête pleine de rêves. Je veux t’écouter raconter des histoires impossibles et en créer qui te feront comprendre le monde ou qui, simplement, feront briller ton imagination.

Je veux être cette mère qui danse dans le salon en chantant à tue-tête une  chanson de Disney pour la xième fois. Je veux te laisser salir ma cuisine et goûter à chaque partie de mes recettes, te voir te délecter des batteurs à œufs plein de crémage. Je veux être cette mère qui donne de l’importance à profiter de chaque instant et à ne pas te mettre de pression quant à tes choix futurs. Je veux être cette mère qui te donne le goût des mots et des livres, pas dans le but d’exceller à l’école, mais  simplement parce que c’est une richesse qui fait voyager l’âme et le cœur et que j’espère qu’ils nous feront voyager ensemble.

Je veux être cette mère qui crie moins et parle plus, celle qui s’excuse et qui avoue ses torts. Je veux être tolérance, constance et tendresse. Je veux te dire la vérité le plus souvent possible tout en protégeant ton cœur et ton innocence. Je veux être cette mère de douceur et de force, cette mère qui guérit d’un baiser, mais qui devient lionne devant le danger.

Je veux être cette mère qui saura évoluer avec toi et ton unicité, mais qui ne se perdra pas dans son rôle de mère. Je veux te montrer l’équilibre, la liberté et l’immensité de ce qui peut être vécu et fait. Je veux t’aider à nourrir tes rêves et tes aspirations.

J’accepterai que parfois, je ne pourrai pas t’empêcher de souffrir, mais je serai toujours tout près, devant toi ou à tes côtés. Ne doute pas si tu ne me vois plus et continue d’avancer. Je resterai parfois derrière, émue de fierté. Les yeux pleins d’eau car il n’y a que pour toi que j’aimerai pleurer.

Tu es née dans mon cœur avant de voir le jour. Maintenant tu es la lumière qui éclaire tout autour.

Et comme si tu le savais quand je doute de moi, ton sourire, sans un mot, enveloppe mon coeur.

Peu importe la mère que je suis et que je serai, sache que je t’aime et qu’être ta mère saura toujours me combler.

Cyntia Dubé
CYNTIA DUBÉ

Une réflexion sur “Je veux être cette mère

  1. Mariepier Dagenais Répondre

    De toute beauté j’en aie les yeux plein de larmes ..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *