Sèche tes pleurs, cher périnée

incontinence concept

Périnée, toi pis moi, on est dus pour une thérapie de couple.

Il y a un tabou qui hante le corps féminin et dont t’entends parler seulement quand tu deviens maman. Ce grand secret réservé aux membres du club exclusif des femmes qui ont expulsé un autre humain de leur corps – la santé pelvienne.

De plus, si par hasard, notre société moderne qui adore creuser dans les tabous aborde le sujet, qu’est-ce qu’on reçoit comme message? Que c’est ben normal de se faire pipi dessus lorsqu’on fait l’erreur de se laisser aller en riant joyeusement. Les compagnies qui fabriquent les protège-dessous et des tampons pour les fuites urinaires aimeraient bien ça qu’on croit que c’est normal; elles vendraient bien plus de patentes si on avait toutes les cerveaux lavés à croire que c’est ça, être une femme.

Extrapolons. Si les fuites urinaires font partie intégrante de la maternité et de la condition féminine, une descente de l’utérus à soixante-huit ans nécessitant une hystérectomie d’urgence doit l’être aussi. Quand les petits désagréments dans notre vie de jeune maman deviennent des complications médicales à la ménopause – pas grave, c’est ça être une femme.

Pourquoi ne pas ajouter à ça les infections urinaires à répétition dues à la rétention urinaire ? T’sais, quand tu as vachement envie, mais il n’y a pas une goutte qui sort malgré la formidable sensation de brûlure. T’inquiète fille, c’est ça être une femme.

Oh! Et des douleurs lors des relations sexuelles! Dieu sait que t’es pas supposée de trouver ça le fun baiser avec ton chum après avoir mis ses enfants au monde. Grince des dents, fille, c’est ça être une femme.

MAIS LÀ, ÇA SUFFIT.

Non, ma chère, ce ne sont pas des gouttes de pipi qui s’échappent, ce sont des larmes que ton plancher pelvien verse parce qu’il est en manque d’amour. Pis on a envie de partir un groupe de soutien et donner des câlins à toutes les filles qui ont réellement pensé que c’est ça être une femme.

Heureusement, il est possible de renouer avec ton périnée et ainsi reprendre le contrôle de ta santé de femme en quelques étapes faciles à réaliser.

#1 Répète après moi : “Les fuites urinaires/infections urinaires/douleurs lors des relations sexuelles (selon ton cas) ne sont pas acceptables. Ma santé est importante car je suis importante. Je fais une promesse à moi-même de prendre ma santé pelvienne en main.”

#2  Prends rendez-vous avec un physiothérapeute spécialisé en rééducation périnéale. Ces quelques dollars sont incroyablement bien investis – et le retour sur l’investissement n’a pas de prix.

#3  Choisis des exercices adaptés selon les principes de l’entraînement périnatal pendant la grossesse et la période postnatale. Vaut mieux prévenir que guérir.

Pour entamer une thérapie de couple avec ton périnée, tu peux aussi venir nous voir chez Bébé Cardio.

Pis aye. Ça va bien aller.

xoxo


Une réflexion sur “Sèche tes pleurs, cher périnée

  1. Jeanne Répondre

    Merci pour ces quelques lignes fort rassurantes et décomplexantes !!
    Il est vrai que cela fait partie des joies qui sont exclusivement réservées aux mamans et dire que l’on entends ici et là : « Mais tu devrais être contente, tu as donné la vie … »
    Et bien à quel prix ! ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *