7 jugements que les mères auraient dû arrêter de porter entre elles hier

woman say stop

C’est connu, les mères détestent se faire juger, mais jugent allègrement les autres mères. Probablement parce que tout ce qui touche la maternité vient chatouiller leurs tripes et les obligent à vomir leurs opinions. Voici donc sept jugements beaucoup trop fréquents que les mères auraient dû arrêter de porter les unes envers les autres hier.

#1  L’allaitement

Sujet chaud et inévitable, toutes les mères ont une opinion sur l’allaitement. Le problème en soi n’est pas d’en avoir une. Le trouble se pointe quand tu ressens le besoin viscéral d’en faire part. Ta chum ou une parfaite inconnue sur le net t’annonce qu’elle n’allaitera pas parce qu’elle n’est pas à l’aise de voir un bébé accroché après ses boules pis ça te sidère parce que tu juges qu’elle ne donnera pas le meilleur aliment possible à son p’tit ? Garde. Ça. Pour. Toi. Dans le confort de ton foyer, vide ton sac à ton pauvre chum. Ta sœur a décidé d’allaiter, ça se passe pas bien pis elle lâche pas le morceau et tu aurais le goût de lui dire d’arrêter de se faire suer pis de sacrer ça là ? Abstiens-toi. Contente-toi de lui dire de s’écouter pis de l’encourager.

#2  Le 5-10-15

T’as lu quelque part que le 5-10-15 c’était le diable pis une maman de la garderie t’apprend qu’elle le pratique depuis quatre-cinq jours et qu’elle a l’impression de voir le boutte de ses nuits sans sommeil pis ça te démange de lui dire qu’elle est en train de fucker son bébé ? Garde. Ça. Pour. Toi. Son petit a le teint rose, pas d’ecchymoses sur les bras, il sourit pis son regard est pétillant ? Oui ? Ben tout va bien, tu peux raccrocher avec la DPJ pis leur dire que c’était un faux numéro.

#3  Les couches

Tu utilises des couches jetables depuis la naissance de tes p’tits pis tu ne peux pas considérer l’espace d’un seul instant que des mères prennent le temps de retirer le tas de leurs couches lavables pour les laver ? Fine. Mais es-tu vraiment obligée de leur rappeler à toutes les fois que tu les vois à quel point tu trouves qu’elles se donnent du trouble ? Garde. Ça. Pour Toi. Pis continue d’acheter des couches jetables. Simple de même.

#4  L’introduction des solides

T’as donné de la purée à ton p’tit à trois mois et demi parce qu’il avait faim pis ça t’a permis de dormir des beaux six heures en ligne pendant les quatre mois d’après ? C’est génial. Continue. Mais arrête donc de lever les yeux au ciel quand la mère d’à côté te dit que le lait suffit à son petit du même âge même s’il se réveille la nuit. Garde. Ça. Pour. Toi. Elle sait beaucoup mieux que toi ce qui est bon pour son bébé au même titre que tu sais très bien ce qui est bon pour le tien.

#5  Les apparences

Tu vois une mère au parc qui scroll son fil d’actualité Facebook sur son téléphone intelligent pis tu te dis qu’elle est ben négligente de ne pas être en train de jouer avec ses petits ? Tu n’as aucune idée de sa vie ni du matin qu’elle vient de se taper et tu ne sais assurément pas si elle a passé quatre heures d’affilée à jouer avec sa progéniture avant que tu te pointes. Ça fait que sers ton jugement dans ta petite poche arrière pis vis ta vie.

#6  La gestion de crises

Il y a un petit qui se roule à terre en hurlant qu’il veut un petit char à côté de sa mère qui essaie de le raisonner avec douceur au centre d’achats pis tu te dis que tu la trouves molle pis qu’elle est en train d’élever un enfant roi ? C’est plate parce que si tu étais renseignée, tu saurais que ledit six-ans est suivi en neurologie, qu’on vient de lui diagnostiquer un TDAH et que son médecin essaie tant bien que mal d’ajuster son Ritalin depuis deux semaines. Tu. Ne. Sais. Pas. Ce . Qui. Se. Passe. Dans. La. Vie. Des. Gens.

#7  Le body

Tu vois une p’tite mère passer et tu trouves qu’elle est pas mal sur le camp. Tu te dis que c’est plate qu’elle ait abandonné son corps de même juste parce qu’elle a des p’tits pis qu’elle devrait se prendre en main. Rappelle-toi que ladite mère a peut-être pas dormi depuis trois jours, qu’elle court peut-être les cliniques médicales avec sa progéniture depuis trois semaines parce qu’il tousse sa vie nuit et jour ou qu’elle en a juste rien à faire de son apparence. Dans tous les cas, qu’est-ce que ça change dans ta vie et qui es-tu pour déterminer de quoi elle est supposée avoir l’air ?

Il me semble que si on pouvait toutes se donner un break de jugement pis se donner une tape dans le dos au lieu de se rentrer dedans, la maternité pourrait être pas mal plus le fun pis les amitiés beaucoup plus grandes.

Après, c’est toi qui vois.

logo parfaite maman cinglante

6 thoughts on “7 jugements que les mères auraient dû arrêter de porter entre elles hier

  1. Cynthia la maman dans un monde de 4 gars 1 fille plus papa 😊 Répondre

    Pour vrai …. Des fois … De faire un sourire compatissant à la place … Peut tellement faire une meilleur différence. … Ça permet peut être justement de mettre un vent de légèreté dans une journée qu’on se connais pas et lui permettre de le prendre avec un grain de sel et de reprendre une journée avec un brin de patience supplémentaire seulement. … Parce que le sourire d’un ou d’une inconnu qui dit ne t’inquiète pas ….. Je te comprends et tu es pas la seule ….. personnellement l’impact dans ma journée lorsque…. j’ai un sourire retour à mon petit geste compatissant parce que à 5 enfants…. des crise de bacon hahaha je gère sa en paquet de 2 😂….Et bien honnêtement moi aussi sa peut mettre un vent de légèreté dans une journée de tornade ……
    Ce comparer et se dire que notre vie est pas si pire finalement…. Il y a pas de mal la dedans on le fait toute pis sa fait du bien faut se le dire ….
    L’important c’est que comparer et être compatissante…. qu’on sois D’accord ou pas …. Il ne faut pas franchir le stade du jugement ….
    Sa traîne chez nous … Plus que chez vous console toi ta vie est pas si mal…. pis moi bin je vais me dire que tant qu’à être le bordel (on parle de 5 tornades hahah) aussi bien que sa fasse une perte bonheur à quelqu un …. voyez les choses de façon différente on a tous routines …. Des fois même avec la meilleur des organisations …. Au final on fait se qu’on peut mais surtout de notre mieux …..

  2. isabelle Répondre

    ouais les files sont bonnes pour se bitcher entre elles a l’école une classe juste de filles ca parait ensuite au boulot ou les filles sont en majorité ca parait encore regardez les filles vivre et laisser vivre je suis une fille et j’écoute plus que je parle et si j’avais eu 10$ a chaque fois j’aurais parle a la victime de bitchage qui se passait dans son dos je serais riche

  3. Véronique Waddell Répondre

    Ça devrait tellement être ça dans toutes les sphères de nos vies, pas juste en tant que maman…. Qui sommes-nous pour juger??? Sérieux, si chacun se mêlait de ses affaires, le monde irait bien mieux…

  4. Zarksmad Répondre

    Franchement après avoir lu ça, tu as envies de partager ces opinions et de dire « chacun sa croix, c’est jamais mieux alleur « 

  5. Isabelle Répondre

    J’ajouterais les vaccins!!! Merveilleux article!

  6. Chantal Bélanger Répondre

    Bizz que je sens une forme de jugement à même la chronique… Je suis vraiment la seule en en voir?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *