Les 7 amis de ton p’tit

friends superheroes

Avec le merveilleux monde de la petite enfance viennent les amitiés. Nécessaires pour son bien et souvent fort utiles pour aider ton kid à apprendre comment interagir en société, il reste que son éventail de fréquentations est parfois surprenant, parfois douteux et clairement pas toujours adapté à ta réalité à toi.

#1  L’ange

C’est celui dont tu dis que ce n’est pas normal d’être tranquille de même. Que ça se peut pas. Il bouge à peine, sans faire de bruit. Il parle pas fort pis il est tout délicat. Tout le contraire du tien. Il est poli et demande gentiment, même pour aller à la toilette. Quand tu croises sa mère, tu l’observes comme si elle arrivait d’une autre planète, convaincue qu’elle est pas de la même espèce que toi.

#2  Le « twin »

Quand tu le regardes aller, t’as le feeling que lui et ton enfant sont reliés par une corde invisible. Ils pensent pareil, bougent pareil, s’énervent pareil, parlent pareil. Assez pour que tu te demandes lequel des deux a pris le dessus sur l’autre, lequel influence qui. Ça en est déconcertant. Mais ça te permet de savoir à quoi ressemble la vie d’une maman de jumeau et de savourer le fait d’en avoir juste un.

#3  Le survolté

Ça, c’est celui qui te permet de te dire que le tien gigote pas tant que ça finalement. Celui qui t’a vidée de toute ton énergie en quatre secondes et quart et pour qui tu as un élan de pitié pour la pauvre mère. Celui qui a éparpillé  la totalité des jouets de sa chambre en huit millisecondes et qui virevolte autour de la montagne de bébelles comme une mouche autour d’un tas. Tu te fais la promesse que la prochaine fois que tu croises sa mère, tu vas lui dire « je te vénère ».

#4  Le p’tit cr*sse

Lui là, t’es pu capable. Tu l’as vu deux-trois fois au service de garde ou dans la cour d’école pis c’est déjà trop. C’est celui qui utilise des gros mots que tes enfants ramènent à la maison. C’est celui dont le frère est une menace permanente si tu fais pas exactement ce que l’ami dit. C’est celui que tu veux pas chez toi, celui tu sortirais du groupe de ton rejeton si c’était possible… et c’est forcément aussi celui que ton petit trouve donc extraordinaire et qu’il a donc hâte d’inviter à la maison, idée qui te donne des cauchemars et des sueurs froides.

#5  Le « qu’est-c’est que tu fais là »

Quand tu le vois  jouer avec ton enfant, tu te demandes pourquoi. Et jouer… c’est très relatif. Ils se parlent à peine, ne jouent pas au même jeu, sont parfois dans des pièces séparées avec chacun leur activité. Pourtant, il insistait tellement pour l’inviter, pour jouer avec son ami. C’est à n’y rien comprendre. Pis en plus t’es perdante, parce que ton petit est pas diverti à son goût et tu l’as quand même dans les pattes.

#6  Le bébé gâté

Tu l’as pas vu venir celui-là. Il avait l’air normal. Mais non. Il demande un paquet de trucs. Une collation, un jouet, de l’essuyer quand il va à la salle de bain. TOUTE! Il répète la phrase « ma maman elle… » aussi souvent qu’il respire. Il te tire du jus sans bon sens pis plus le temps passe, plus tu te dis que sa mère est soit vraiment dans le champ, soit trop molle, soit le petit abuse de ta naïveté

#7  Le réfugié

Lui, tu l’aimes bien. Un rien le rend heureux.  Il est enthousiaste devant n’importe quelle proposition, même les plus plates. Il se divertit avec une roche. Tu lui donnes un raisin pis y vient fou comme un balai. Pis le plus le fun, c’est que tu peux t’en servir pour donner l’exemple au tien. Hein? Regarde comme c’est simple! Pas de crise, pas de caprice, une perle. Mieux encore, il part de chez toi pis t’as la certitude d’être une super maman. C’tu pas merveilleux!

Mais, même avec un paquet d’amis tous plus différents les uns des autres, et peu importe ce que tu penses d’eux, les tiens sont aussi un p’tit cr*ss, un twin, un réfugié, ou un ange pour une autre maman chez qui ils iront passer un dimanche après-midi, un de ces quatre, quand tu voudras un break.

Lydia
LYDIA

Une réflexion sur “Les 7 amis de ton p’tit

  1. Roxanne Répondre

    Il y a aussi les parents qui vont avec les chers amis de nos chérubins, certains dont on se passerait, qui ne serait définitivement pas des amis et à qui on adresserait pas la parole si on avait le choix 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *