C’est pas fini, fille

depressed woman in couch

Ça y est. Vous avez mis la hache dans votre famille. Que ce soit volontaire ou involontaire, le résultat est le même aujourd’hui.

Le silence te pèse. Les regrets comme les remords t’envahissent. Parce que pour toi, tout est fini.  Parce qu’il n’y a plus rien de bon devant maintenant que la tempête a rasé tout ce qu’il y avait à raser sur son passage. Parce que ta vie n’est plus.

Condamnée à vivre avec le vide qui creuse la semaine sur deux où tout ce que tu as à contempler, c’est la solitude qui te martèle de souvenirs de rires d’enfants, de soupers en famille pis de comptines pis d’histoires de princesses et de chevaliers à raconter. Tu n’attends plus rien du lendemain, outre le retour de tes p’tits qui tarde toujours trop à venir.

Je sais que tu ne vois pas la lumière au bout du tunnel. Mais il y en a une. Et tu en apercevras les premiers rayons lorsque tu permettras au soleil d’entrer à nouveau dans ta vie. Quand tu auras épongé les torrents de l’orage qui gronde encore au loin.

Tu n’as pas fait naufrage, ton navire est bien solide; il a simplement été secoué par la houle de la tempête. Ta vie n’est pas finie. Elle recommence, te permettant de réaliser tes rêves les plus fous. Te permettant de reprendre à zéro. Te permettant d’éviter les erreurs de parcours que tu as déjà commises. Te permettant de caresser à nouveau le bonheur. D’en caresser un plus beau et plus grand que celui que tu as connu jusqu’à présent.

Reprends le contrôle du gouvernail et tiens le cap. Malgré la douleur. Malgré les doutes. Parce qu’ils planeront sur ta vie un moment et tu ne peux pas y échapper. Parce que pas si loin, derrière la mer qui te semble infinie, il y a une rive où il fait bon se prélasser au soleil. Une rive où tous les espoirs sont permis. Une rive où ta nouvelle vie n’attend que toi.

Je te le promets.

logo parfaite maman cinglante

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *