Merci aux hommes de ta vie

couple with hearts

Aimer un homme, c’est un sentiment si exaltant, passionnant, chavirant mais aussi épeurant. Tu te rappelles peut-être pas, mais tu l’as découvert dès ta naissance. Et oui, quand ton papa t’a tenue dans ses bras pour la première fois, les yeux tout embués par l’émotion en te serrant fort sur son coeur. Au même moment où il se promettait de chasser tous les petits gars qui oseraient s’approcher trop près de toi, tu découvrais cette nouvelle sensation d’être aimée par un homme.

Depuis, il y en a eu plusieurs qui sont passés dans ta vie et selon moi, tu leur dois des mercis, fille! Pourquoi? Parce que grâce à eux, tu as grandi et cheminé dans le grand parcours de l’amour.

Ça commence en cinquième année, l’année de ton premier vrai crush. Un grand blond en sixième, qui trouvait que tu courais vraiment vite et que t’étais LA queen du ballon-poire. Celui qui te choisissait toujours en premier dans son équipe de ballon-chasseur. Le même à qui tu envoyais des lettres d’amour par le courrier de l’école, avec qui tu as échangé ton premier baiser sur la bouche et qui t’a laissée pour une plus jeune de quatrième, après trois semaines de tenage  de mains. Ben dis-lui merci!  Oui, parce que grâce à lui, tu as connu cette première sensation de tristesse et de rejet, mais également cette sensation de papillons dans le ventre.

Puis, il y a eu tes premiers amours de préado : Kurt Cobain, Eddie Vedder et Keanu Reeves. Ils étaient partout sur tes murs de chambre et tu te jurais qu’un jour, tu en marierais un parce que malgré les dizaines d’années qui vous séparaient (et les kilomètres), t’étais convaincue que tu étais tellement plus mature que ton âge et si irrésistible! Bon… eux aussi t’ont brisé le cœur, en mariant pis fréquentant d’autres filles plus vieilles et plus célèbres que toi. T’as donc enlevé les posters et tu as jeté ton dévolu sur des gars un peu plus accessibles. Une autre leçon d’acquise, vivre l’amour en temps réel.

Puis, il y a eu les gars qui se sont succédé dans ton lit. Des salauds, des amis, des amants, des amours de passage, name it. Ils t’ont aidée à savoir ce que tu recherchais, ce que tu voulais vraiment d’une relation. Ils t’ont aussi appris à te sentir belle, désirable. Ils t’ont appris à être une femme.

Enfin, il y a eu le père de tes enfants. Cet homme qui a vu plus loin que le bout de ton lit. Celui qui est resté après la première nuit et la première chicane. Celui qui a été assez fort pour traverser des épreuves à tes côtés et qui t’a aussi fait vivre des moments passionnés.

Celui qui a non seulement su te séduire, mais qui t’a aimée assez fort pour te donner envie d’une vie à deux, d’une famille et de tout ce qui va avec.

 

Annie Valois
ANNIE VALOIS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *